Le meilleur des cordes

© Escalade Alsace
Yann Corby

Escalade à Ténérife [Îles Canaries]
Texte : Sarah & Jeff


Tenerife est une ile espagnole d'origine volcanique faisant partie de l'archipel des Canaries, elle compte environ 900 000 habitants et s'étend sur une superficie de 2034 km².La température moyenne de l'air au niveau de la mer est, en hiver,d'environ 20 degrés et 27 degrés en été. Elle baisse d'environ 1 degré tous les 200 mètres d'altitude. Un vent faible à modéré est présent en permanence, ce qui fait que l'été y est très agréable et peut nécessiter un pull ou une veste en hiver. Si on passeson temps dans les hauteurs,il est préférable de remplir sa valise avec des vêtements chauds plutôt que des petits habits légers (ne faites pas comme nous !). La température de l'océan varie entre 18 degrés au plus froid et 23 degrés, la baignade en hiver est possible mais le vent à fâcheuse tendance à tout casser. En plus de l'escalade, l'île conviendra parfaitement aux fans de vtt, vélo de route, downhill, trek, rando, kite, canyoning, surf, plongée…

À faire et à visiter absolument :
- Ascension du Teide (à pied ou en cabine)
- Los Gigantes
- Le village de Masca

Je conseille également beaucoup de vigilance pour les objets de valeur, en particulier dans les lieux touristiques. Ne rien laisser d'important dans la voiture, on a eu la malchance d'en faire les frais et ça a bien cassé l'ambiance. Comme quoi ça n'arrive pas qu'aux autres et quand ça te tombe dessus tu te sens un peu con sans papiers (hein Edgar).


Le Teide est le plus haut sommet d'Espagne avec 3 718 mètres d'altitude


Grimper à Ténérife

L'île compte environ 900 voies reparties dans une vingtaine de sites. Dix sont décrits dans le nouveau topo "TENERIFE escalada deportiva" paru en 2010. Le reste est soit dans l'ancien topo "escaladas en Arico" soit en téléchargement sur roxtar.es, ces sites deviennent de plus en plus fréquentés par les étrangers.
L'escalade se pratique sur une belle roche volcanique presque tout le temps de très bonne qualité. Ce qui est intéressant,c'est que cette roche diffère énormément d'un site à l'autre.
Comme matériel, je conseille 12 à 14 dégaines, des longues peuvent être pratiques car il y a souvent des petits toits. Pour la corde, 50 ou 60 mètres suffisent pour la grande majorité des voies, celles de 30 mètres et plus sont signalées dans le topo. Si la place venait vraiment à manquer une corde de 40 mètres peut aussi faire l'affaire, mais prudence. Un grand nombre de voies sont à faire sur coinceurs, en général plutôt dans les 5, 6a ou 6b, mais on trouve aussi des 7a/7b.
La cotation dominante sur l'ile est le 6A, il y a un nombre hallucinant de 6a en tout genre. Les débutants seront déçues, car les voies qui leur conviendront sont plutôt rares et risqueront fortement d'être occupéess'il y a du monde. Il y a une petite vingtaine de voie en 4 ou 5 à Arico, une dizaine à El Rio, 3 ou 4 à Les Vegas et Capricho et c'est presque tout, après pour remonter cette moyenne il va falloir sortir les coinceurs.
Ce qui m'a le plus impressionné à Tenerife c'est la diversité des voies qu'il a été possible de créer. Certaines sont tout simplement impressionnantes! En particulier à Capricho et Arico.
On trouve aussi beaucoup de belles voies déversantes ou des petits passages en toit dans des cotations 6A ou 6B, avec des belles grosses prises. Comme il ne pleut quasiment jamais, les prises sont presque toujours très (trop) visibles à cause de la magnésie.
L'équipement est, dans la majorité des voies, bon voir très bon. Malgré cela, Il m'est quand même arrivé de me sentir en danger sur certaines voies à cause d'un équipement trop large ou des points pas placés idéalement, notamment à El Rio et El Hoyo.Je parle de ces voies plus bas dans un petit descriptif de chaque site qu'on a visité. Je reproche aussi aux premiers points d'être souvent placés très haut,ce qui peut s'avérer dangereux car certains sont à plus de 4 mètres et demi.
Et si toutefois tout ça ne suffirait pas, Gran Canaria l'île d'à côté propose environ 750 voies. À découvrir également…


• Arico :

Une petite demi-heure de Granadilla et 5 minutes de marche pour se rendre dans les gorges d'Arico. Avec près de 300 voies Arico est le plus grand site de Tenerife, et surtout très fréquenté, particulièrement les week-ends. Il y a une dizaines de voies à faire sur coinceurs, ainsi que beaucoup de secteurs bloc. La difficulté des voies va jusqu'à 8c+. Nous n'avons malheureusement ce jour-là pas beaucoup escaladé, l'ascension du Teide la veille nous avait un peu cassé… dommage. Les quelque voies qu'on a fait étaient superbes, avec beaucoup de trous plus ou moins grands. Les trous c'est la spécialité de ce site! Les voies dans le secteur du haut mesurent plutôt dans les 20 mètres et celles d'en dessous plutôt 30 mètres. L'équipement est très bon, avec des points espacés de plus ou moins 2 mètres.


Arico, Jeff dans Batraticio 6b+


• Las Vegas :

La falaise de Las Vegas se situe à une quinzaine de minutes en voiture de Granadilla de Abona. La falaise se voit depuis le parking mais s'en approcher n'est pas évident, cela peut vite prendre du temps. Pour s'y rendre, il y a plusieurs petits sentiers improvisé à la machette au travers d'une jungle de cactus, arbustes, buissons piquant et plantes en tout genre. Cette végétation se régénère assez vite après qu'il ait plu et ces sentiers deviennent alors moins évidents à trouver.
62 routes sont proposées allant du 5 au 7B+. Plus de la moitié de ces voies ce font sur coinceurs. Le style y est plutôt vertical ou légèrement surplombant, avec pas mal de voies en fissures.
La majorité des voies ont moins de 20 mètres, mais certaines vont jusqu'à 35 mètres. L'équipement est très bien fait sur les voies qui le sont. La falaise est ensoleillée le matin, durant l'hiver y grimper l'après-midin'est pas très agréable et il fait vite froid.


• El Rio :

À peine plus loin que Las Vegas, El Rio est probablement le deuxième site le plus fréquenté de l'ile avec près de 130 voies allant jusqu' à 8c, les plus hautes ont 30 mètres. Les voies se trouvant sur l'avant du site (vers le barrage) sont pour la plupart très bien équipées, les voies numéro 32 à 35 sont parfaites pour débuter, j'ai également pris beaucoup de plaisir dans "al pilpil" un 6B pas très évident, partiellement en fissure avec beaucoup de bi-doigt.
Après 5 minutes de marche on arrive au fond du site, c'est à nouveau dans des gorges. Du côté droit, rien en dessous de 6c, les voies y sont là-bas extrêmement difficiles avec beaucoup de 8, plusieurs voies sont apparemment en train d'y d'être équipées. Le côté gauche est un peu plus soft avec des voies allant de 6A à 7A. L'équipement là-derrière est par contre très large et parfois dangereux. Je pense particulièrement à "la placaparanoia", une dalle assez verticale ou le crux se fait juste avant de clipper le dernier point avec une chute de 6 mètres si on se loupe sur ce dernier. Ou moins marrant, "no me tortures" un 6b+ où il y a je pense un risque de retour au sol si on tombe en clippant la deuxième dégaine.
Ce jour-là nous avons passé plus de temps derrière dans les gorges que devant dans le secteur presca, le contraire aurait été mieux.
El rio a aussi un autre petit site d'une vingtaine de voies en dessous du village, la zona zero.


La falaise d'El rio, en marchant 5mn on arrive dans les gorges


• Canada del Capricho :

Canada delCaprichoa été durant ce séjour notre site coup de cœur! C'est sur l'ile le premier site qui a été équipé pour l'escalade.
Son emplacement est tout simplement magique, et se situe à 2200m d'altitude au beau milieu d'un vaste désert de lave, avec pour fond de toile le Teide et ses 3718 mètres, ainsi que le ciel bleu qui va si bien avec.
Après une heure de voiture depuis Granadilla de Abona et une dizaine de minutes de marche d'approche on arrive dans un labyrinthe de tours couleur jaunâtre oùs'offrent aux grimpeurs 132 voies allant de 8 à 35 mètres et du 4+ au 8b+. L'équipement,à part quelques exceptions, est plutôt bon.
La roche très abrasive procure de belles sensations et il y en a vraiment pour tous les styles : dièdres, fissures, dalles, toits, arrêtes, blocs...tout y est! Pour se faire une idée de certaines voies, tu prends ces différents styles, tu les mélanges et ça te donne des lignes qui ressemblent à : entrée à la vertical, dièdre, petit passage surplombant suivie d'une sortie en dalle... Bienvenido a Canada delCapricho!
L'escalade se pratique sur ce site au beau milieu du parc national du Teide.C'est un véritable privilège que les autorités ont laissé aux grimpeurs que de pouvoir escalader dans cet environnement très restrictif où il est très important de veiller à laisser le moins de trace possible afin que cela puisse perdurer. Dans le parc du Teide, il est pour info strictement interdit aux marcheurs de quitter les sentiers et beaucoup de ces derniers sont interdits auxvttistes.


Capricho, Sarah dans Palique palicoso un 5+ plutôt sous côté


• El Hoyo :

L'ambiance du site d'ElHoyo est vraiment particulière, il se situe dans d'étroites gorges dont l'accès se fait par un petit rappel d'une dizaine de mètres et la sortie par une sorte de mini via-ferrata. Le rocher ne nous a par contre vraiment pas convenu, il s'agit d'une roche volcanique très compacte polie par l'eau (je me demande encore maintenant d'où est venue toute cette flotte pour polir le rocher de la sorte) qui nous a procuré de très mauvaises sensations d'adhérence en particulier pour les pieds. Les voies sont le plus souvent techniques et font en moyenne 15m c'est presque que des voies dans le 6. J'ai aussi trouvé que certaines voies y étaient particulièrement engagées avec des spits pas toujours placés de façon optimale. Je pense à "Sicronicity" avec un premier point très haut et à Arizona, un 6b+ avec une arrivée au relais pas vraiment claire et bien engagée.


El hoyo, Sarah dans Sicronicity 6a+ - Rappel typé canyoning pour accéder à El hoyo - Merci à Sarah & Jeff pour l'article!


En résumé, ce séjour en plein hiver a été plutôt agréable. Ténérife étant assez bien désservie depuis l'Alsace, il serait dommage de ne pas aller découvrir tout ça. Je souhaiterais y retourner car bien qu'ayant fait beaucoup d'activités là-bas, j'ai vraiment l'impression d'avoir loupé des choses. De plus, je me propose aussi pour héberger des grimpeurs qui souhaiteraient partir de Bâle/Mulhouse, car j'habite à 15 minutes de l'aéroport. Pour finir, je me tiens naturellement à disposition pour toutes questions ou remarques.



Petites informations utiles pour la réalisation du voyage :

• Pour le vol, les meilleurs tarifs seront probablement disponibles chez Ryanair au départ de Karlsruhe/Baden ou avec Easyjet au départ de Bâle/Mulhouse. Pour info, il est possible, en s'y prenant à temps et en étant flexible sur ses dates, de trouver des billets aller/retour pour moins de 100 EUR/pers. Il faut compter 4 heures d avion.

• Pour escalader à Tenerife, il est quasiment indispensable de louer une voiture, les prix sont très abordables en comparaison à d'autres pays et varieront entre 19 et 30 EUR/jour pour une petite voiture. De plus, les carburants sont environ 35% moins chers que chez nous, car les iles Canaries sont détaxées (l'alcool et le tabac sont aussi beaucoup moins chers).Beaucoup de routes sont très étroites avec des chaussées parfois très chaotiques, une petite voiture est un avantage et si vous vous déplacez à plusieurs il est financièrement préférable de louer 2 petites voitures plutôt qu'une grande. Le mieux est de faire des simulations sur les différents sites de location. http://www.elocationdevoitures.fr/ ou http://www.autoeurope.fr/index.cfm?c=4833

• Pour réserver un logement à proximité des sites d'escalade, le plus facile est de contacter Penny de Tenerife lodge, elle se chargera de vous trouver un studio, appartement ou maison à proximité des principaux sites d'escalade (entre Granadilla et Arico).

• Pour l'achat de matériel de grimpe, rando ou tout simplement le topo de Ténérife, vous trouverez tout ça chez Nick et Juliane de Tenerife Outdoor à Granadilla de Abona ou à La Laguna. Il est aussi possible d'y louer du matériel.
Nick parle couramment français et connais très bien les différents sites, secteurs et voies d'escalade de l'île, il peut très bien vous conseiller. Pour des informations sur l'escalade en général à Tenerife et le téléchargement du topo de certains sites qui ne figurent plus dans le dernier topo, il y a ce site : roxtar.es



» Tout savoir sur les sites de bloc
tout sur les sites de bloc









www.escalade-alsace.com