Le meilleur des cordes

© Escalade Alsace
Yann Corby
[ ancien forum ]
 FAQFAQ   RechercherRechercher  Liste des MembresListe des Membres   S'enregistrerS'enregistrer   ProfilProfil   Messages privésMessages privés   ConnexionConnexion 

Nidifications Printemps 2020
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     -> escalade-alsace.com
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
JMC



Inscrit le: 16 Juil 2007
Messages: 626
Localisation: Bas-Rhin

MessagePosté le: 08 Mai 2020 - 09:05    Sujet du message: Répondre en citant

Bonne nouvelle pour le Lutz !

---------------------

Je viens d'être informé via le Parc des Ballons des Vosges d'une autre interdiction temporaire, à la Martinswand, comme l'an dernier, pour des hirondelles de rocher.
Secteur interdit : sur le Petit Cervin, à partir du "Calvaire" jusqu'à "Digitale grise".
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
YKL



Inscrit le: 10 Juil 2019
Messages: 17
Localisation: STRASBOURG

MessagePosté le: 12 Mai 2020 - 17:07    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour,

encore une fois le manque d'information ou le laissé faire de la FFME à nécessité un déplacement pour constater une interdiction.

En effet, l'ensemble du circuit de marche des troglodytes du "Falkenfels" est balisé comme inaccessible par le club vosgien du pays de Dabo et par l'ONF jusqu'au 31/07.
En poussant un peu "l'investigation" (c'est à dire après la première zone barrée)), l'interdiction de la zone de grimpe est bien plus étendue que celle mentionnée par le communiqué de la FFME, celle ci va jusque dans la voie "le cochon est dans le mais".
Qu'en est il ?

Déplorable !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
JMC



Inscrit le: 16 Juil 2007
Messages: 626
Localisation: Bas-Rhin

MessagePosté le: 12 Mai 2020 - 22:06    Sujet du message: Répondre en citant

JMC a écrit:
Je viens d'être informé via le Parc des Ballons des Vosges d'une autre interdiction temporaire, à la Martinswand, comme l'an dernier, pour des hirondelles de rocher.
Secteur interdit : sur le Petit Cervin, à partir du "Calvaire" jusqu'à "Digitale grise".


Addendum : il y a un second secteur interdit, sur la Martinswand, à partir de "L'Allemande" jusqu'à "La pilule".
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
dadoufou



Inscrit le: 03 Juin 2010
Messages: 564

MessagePosté le: 13 Mai 2020 - 08:25    Sujet du message: Répondre en citant

Avec le confinement, les oiseaux se sont sentis à l'aise et ont nidifié plus que d'habitude j'imagine. On peut éventuellement conclure que la présence des grimpeurs limite tout de même leur nidification en temps normales.

Maintenant qu'ils ont pondu leurs petits, il serait un peut moche de venir les déloger sachant que déranger des couples d'oiseaux peut conduire à l'abandon des petits.

Puisque le Falkenfels et la Martinswand sont exposés à la chaleur tout l'été durant, faut-il forcément être agacé de leur fermeture ? C'est une question, je n'ai pas trop d'opinion là dessus. J'ai tendance à penser là qu'il y a de l'excès dans les interdictions.

Mais j'ai bien compris que ce qui pêche là, c'est surtout le manque de transmission d'infos... Il y a des choses qui ne changent pas et c'est très énervant.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
YKL



Inscrit le: 10 Juil 2019
Messages: 17
Localisation: STRASBOURG

MessagePosté le: 13 Mai 2020 - 09:13    Sujet du message: Répondre en citant

Tout à fait d'accord.
Informer est le minimum et avec une explication en plus ce serait largement suffisant
Laissons les oisillons grandir tranquillement ! Mais je m'interroge sur les limites d'interdiction de plus en plus étendues, effectivement conformes aux décisions ? (cf Krap Lutz, dont l'escalade avait été notée interdite sur l'ensemble du site avant qu'on nous confirme que non... D'ailleurs je serai assez curieux d'y connaitre le balisage mis en place ... )
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
YOT



Inscrit le: 16 Sep 2009
Messages: 385
Localisation: Enculator-galaxie naine recta

MessagePosté le: 13 Mai 2020 - 09:41    Sujet du message: Répondre en citant

Il y a toujours eu des hirondelles de rocher à la Martinswand et des espèces plus rares et magiques à observer.
Les grimpeurs ne gênent pas nécessairement ces oiseaux.
Ceux qui se sont sentis à l'aise ce sont les khmers verts...dont on connait la compétence indiscutablement discutable pour protéger la nature, spécialement à cet endroit. Que pense le fermier qui mettait ses vaches aux alentours de la tourbière du Frankenthal désormais dans un triste état ?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
TL



Inscrit le: 13 Juil 2007
Messages: 601

MessagePosté le: 13 Mai 2020 - 11:44    Sujet du message: Répondre en citant

David, ta naïveté est touchante... Tu as bien conscience qu'il s’agit avant tout ici pour les ornitho de gagner du terrain, petit à petit, sous couvert de bon sentiments... Ils ont des intérêts à défendre et à force de renoncement nous allons tout perdre. C'est une question de rapport de force, pas d'écologie...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Page



Inscrit le: 07 Fév 2011
Messages: 232

MessagePosté le: 13 Mai 2020 - 12:54    Sujet du message: Répondre en citant

TL a écrit:
David, ta naïveté est touchante... Tu as bien conscience qu'il s’agit avant tout ici pour les ornitho de gagner du terrain, petit à petit, sous couvert de bon sentiments... Ils ont des intérêts à défendre et à force de renoncement nous allons tout perdre. C'est une question de rapport de force, pas d'écologie...


Pour ma part c'est ton côté désabusé qui me touche. Pourrais-tu développer davantage ce point de vue ? Je ne pense pas que le fait qu'il y ai un rapport de force dans ces "débats" entre grimpeurs et ornithologues (pour moi d'ailleurs il n'y a pas de débat juste une question de respect de ce qui vit) mette pour autant le bienfondé de l'argument écologique de côté. Bien au contraire les deux vont de pair. Après des dérives on en voit partout, si une décision d'interdiction n'a pas de sens nous sommes les premiers à nous en rendre compte (cf Windstein) mais les exemples ne font pas légion alors pourquoi persister à vouloir y voir une guerre ...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Adresse AIM
NM



Inscrit le: 08 Aoû 2007
Messages: 209
Localisation: Alsace

MessagePosté le: 13 Mai 2020 - 14:31    Sujet du message: Répondre en citant

TL a écrit:
David, ta naïveté est touchante... Tu as bien conscience qu'il s’agit avant tout ici pour les ornitho de gagner du terrain, petit à petit, sous couvert de bon sentiments... Ils ont des intérêts à défendre et à force de renoncement nous allons tout perdre. C'est une question de rapport de force, pas d'écologie...


Je suis tout à fait d'accord avec TL.
C'est bien un rapport de force à défendre.
Et je ne suis pas désabusé du tout.

Il faut bien comprendre que plusieurs sont les associations qui cherchent à empêcher les humains d'accéder à la nature. C'est un dogme, une idéologie profonde. J'ai déjà pu discuter avec des personnes qui pensent sincèrement que c'est la solution.
Est-ce une bonne chose ? Peut-être oui pour la nature, l'homme étant nuisible, se reproduisant trop, épuisant les ressources (y compris les falaises).
Mais en l’occurrence ça va à l'encontre de mes intérêts...
Si on prend du recul on constate que laisser vivre l'homme, le laisser avoir un certain niveau de confort, le laisser manger ce qu'il veut, le laisser se reproduire librement, tout ça est très néfaste pour la nature.
Pour le bien de la planète ce devrait être interdit, mais ça va à l'encontre de ses intérêts...
Où met-on le curseur ?
On voudrait s'attaquer aux grands groupes pétroliers et agro-alimentaires, mais on va commencer par les grimpeurs c'est plus facile.

Pour ces associations qui militent pour laisser la nature aux non humains, le confinement est un rêve inespéré. Elles aimeraient que ça dure le plus longtemps possible. Par ailleurs, elles vont prouver que l'homme "empêche" les animaux de se déployer partout. C'est logique, la nature ayant horreur du vide...

Évidemment s'attaquer aux grimpeurs est chose aisée et apporte une petite satisfaction facile, un "quick win" si on compare à leurs actions beaucoup plus difficiles face aux chasseurs par exemple.

Qu'est-ce qui est une dérive ici ? Qu'est-ce qui est acceptable ? Qui peut en juger ?
A l'heure actuelle voici ma définition de l'acceptable (que je suis logiquement d'accord de respecter):
- Interdiction temporaire sectorisée suite à la vérification effective d'une nidification en cours, avec suspension de l’interdiction dès qu'elle n'a plus lieu d'être.
Il faut de la réactivité et de la souplesse pour faire passer les interdits sinon il n'y a pas d'adhésion massive et ça décrédibilise l'action des associations.
Tout ce qui paraît arbitraire et abusif n'est qu'un jeu de pouvoir et de rapport de force.

Enfin concernant les faucons, je fais remarquer qu'avec le temps le nombre de nidifications et d’interdictions augmentent toujours (prenons les 20 dernières années pour exemple). Ceci ne montrerait-il pas que les faucons se développent bien au lieu de régresser?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
dadoufou



Inscrit le: 03 Juin 2010
Messages: 564

MessagePosté le: 13 Mai 2020 - 15:08    Sujet du message: Répondre en citant

TL, je crois en mon prochain Very Happy

Bon, s'il n'y a pas de nids, c'est un excès de zèle effectivement. Qui ira vérifier ?... C'est là le problème... Personne pour freiner les défenzeurs des wouaseaux ^^.

Pour le moment, les rapaces bouffent du terrain parce-que nous n'avons personne pour poser des limites aux interdictions. Il serait temps de s'unir.
Il n'y a pas de raisons pour que les interdictions habituelles s'étendent autant dans le temps que dans l'espace. Il est certain que l'on peut concilier escalade et zozios : le tout est de faire discuter les bonnes personnes entre elles.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
TL



Inscrit le: 13 Juil 2007
Messages: 601

MessagePosté le: 13 Mai 2020 - 19:25    Sujet du message: Répondre en citant

dadoufou a écrit:
Bon, s'il n'y a pas de nids, c'est un excès de zèle effectivement. Qui ira vérifier ?... C'est là le problème...


Non Dadou, qu'il y ai un nid ou pas n'a aucune importance....
Pas d'importance pour les ornitho eux même, parce qu'ils ne considèrent pas le nid, mais l'habitat potentiel... Et pour eux, tout rocher remplissant certains critères est un habitat potentiel, et nous sommes indésirables, définitivement...
Ensuite deux points sont à observer pour comprendre la situation : premièrement, les faucons sont en surnombre, ce qui explique qu'ils nichent de plus en plus en ville, sur les pylônes, etc... (leurs aires d'évolution ne se chevauchent pas : il ne peut pas y avoir plus de faucons dans les vosges) ; deuxièmement, ils nichent n'importe où, comme dit précédemment, et si ils sont dérangés... ils vont ailleurs, tout simplement...

Citation:
En zones urbaines, depuis le début des années 2000, des cas de reproduction notamment à Strasbourg, Nancy, Lunéville, Albi, Paris…, ou d'hivernage à Brest, Tours, Troyes, Toulouse, Chartres, Nantes, Brive-la-Gaillarde…, sont signalés. Dans l'agglomération de Lyon, on compte quatre couples depuis 2016, dont trois ont produit des jeunes. Cathédrales, églises, centrales nucléaires, cimenteries, cheminées d'usines… sont les sites de reproduction privilégiés. À l'instar des Faucons crécerelles ou des Faucons hobereaux, les pylônes « très haute tension » servent aussi de site de reproduction au Faucon pèlerin.
Globalement, l'occupation de sites d'origine anthropique prend une ampleur certaine, d'abord dans le Nord-Est puis dans le Nord du pays. C'est peut-être la conséquence des réintroductions menées dans les pays limitrophes comme l'Allemagne et la Belgique.


Alors on peut légitimement se demander pourquoi la LPO se permet de rependre l'idée que "le Faucon pèlerin reste strictement inféodé aux sites rupestres" (alors que c'est manifestement faux), et surtout quels sont les arguments, les études, les observations qui légitimeraient un renforcement des mesures de protection alors que la population est en augmentation constante (j’espère que tu mesures le niveau de contradiction)...
Pourquoi ? Mais pour des raisons politiques, idéologiques, etc... tout ce que tu veux... je laisse libre cour à ton imagination...
Sache que si on nous laisse encore grimper, c'est uniquement pour afficher les bonnes relations entre les différentes personnes publiques et démonter que la concertation fonctionne...
Détail amusant le statut du Faucon Pèlerin, en termes de protection, est LC :"préoccupation mineure"...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Yann



Inscrit le: 19 Sep 2006
Messages: 379
Localisation: Brumath

MessagePosté le: 13 Mai 2020 - 22:16    Sujet du message: Répondre en citant

NM a écrit:
Il faut bien comprendre que plusieurs sont les associations qui cherchent à empêcher les humains d'accéder à la nature. C'est un dogme, une idéologie profonde. J'ai déjà pu discuter avec des personnes qui pensent sincèrement que c'est la solution.

C'est un fait, qui n'est certainement pas majoritaire mais qui existe. Et comme NM, on m'a déjà expliqué au pied d'un site de bloc que la mise sous cloche était la seule solution.

NM a écrit:
Est-ce une bonne chose ? Peut-être oui pour la nature

Là je fais une digression, mais le confinement est une catastrophe pour certaines espèces menacées. Plus personne dans la nature (ni visiteurs, ni guides, ni gardes) cela peut être du pain béni pour les braconniers : https://www.nytimes.com/2020/04/08/science/coronavirus-poaching-rhinos.html

Je crois que dans l'immense majorité des cas les interdictions sont très bien respectées par les grimpeurs, et ce, même si parfois elle nous apparaissent abusives. Dans notre région les grimpeurs se montrent raisonnables depuis des décennies.
Si la relation était équilibrée cela aurait du, à mon sens, permettre l'accès à des falaises qui nous sont pour l'instant toujours interdites.
Nous avons fait preuve de responsabilité sur la durée, en retour pourquoi ne pas permettre l'escalade sur certains nouveaux rochers hors période de nidification ?
Si c'était le cas on parlerait certainement plus de partenariat que de rapport de force...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
NM



Inscrit le: 08 Aoû 2007
Messages: 209
Localisation: Alsace

MessagePosté le: 14 Mai 2020 - 00:21    Sujet du message: Répondre en citant

Merci TL pour ces précisions rassurantes concernant la bonne forme des faucons.
Rassurante pour l'espèce, moins pour les interdictions qui vont encore augmenter.
En Alsace il y a régulièrement nidification dans les clochers des églises! A voir en direct sur Illkirch : https://www.youtube.com/watch?v=NTtfw1XDB1E
http://www.illkirch.eu/environnement-cadre-de-vie/davantage-de-biodiversite/le-faucon-pelerin/
On peut y lire la chose suivante :
Citation:
le site de St Symphorien est exceptionnel pour l’observation de ces fabuleux oiseaux : vous êtes à 40 ou 50 mètres des individus, sans risque de dérangement ; en effet, ils sont habitués à l’agitation humaine et ne tiennent pas compte des curieux, même avec longues-vues, jumelles ou appareils photos.


---
Attention boutade : pour nous interdire radicalement, les associations ont peut-être corrompu Pierre You d'ailleurs, il n'y a rien de pire qu'un ennemi venu de l'intérieur (de la SAE j'entends).

---
Merci Yann pour ce vrai sujet d'inquiétude que sont les braconniers : à Mayotte aussi en ce moment c'est l'hécatombe pour les tortues marines, les gardes et bénévoles respectent le confinement eux...
Il était question également de braconnage pour les fauconniers en Alsace si je ne m'abuse : m'est avis que la présence sur sites de grimpeurs pourrait davantage protéger les faucons de ce fléau! A bon entendeur s'il faut des arguments!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
TL



Inscrit le: 13 Juil 2007
Messages: 601

MessagePosté le: 14 Mai 2020 - 09:17    Sujet du message: Répondre en citant

NM a écrit:
Merci TL pour ces précisions rassurantes concernant la bonne forme des faucons.


Oui, les ornitho le savent très bien, mais comme les grimpeurs continuent à baisser la tête (ils sont gentils les grimpeurs...), ils n'ont pas de raisons d'arrêter de nous prendre pour cible... D'ailleurs comme ils prévoient qu'à moyen terme ce cheval de bataille risque de ne plus être opérant (ça commence à se voir...), ils tentent de trouver de nouveaux combats (ça explique le changement de nom de SOS Faucon Pèlerin en SOS Faucon Pèlerin-Lynx-Loup-etc... et la "découverte" opportune d’hirondelles des rochers... ). Ne vous en faites pas, je crois bien qu'à part le pigeon, tous les oiseaux sont protégés... Il y a de quoi faire...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Page



Inscrit le: 07 Fév 2011
Messages: 232

MessagePosté le: 14 Mai 2020 - 22:44    Sujet du message: Répondre en citant

TL a écrit:

Ensuite deux points sont à observer pour comprendre la situation : premièrement, les faucons sont en surnombre, ce qui explique qu'ils nichent de plus en plus en ville, sur les pylônes, etc... (leurs aires d'évolution ne se chevauchent pas : il ne peut pas y avoir plus de faucons dans les vosges) ; deuxièmement, ils nichent n'importe où, comme dit précédemment, et si ils sont dérangés... ils vont ailleurs, tout simplement...


Allons bon ... Lors de cette fameuse réunion avec la LPO ce fait là a été expliqué. Peut-être n'étais tu pas présent. Le fait que des faucons nichent sans problèmes près des humains ne prouve en aucun cas que tous les individus s'en accommodent ! Il y a des individus plus ou moins sensibles, et de fait notre présence peut les déranger. Ils vont ailleurs tout simplement oui. Mais quand la femelle a déjà pondu elle se construit un ptit sac à dos pour emporter ses oeufs je suppose ? Et en quoi le fait qu'une espèce soit largement présente dans notre région constituerait une raison pour moins la protéger ? Elle niche, et nous on attend. C'est pas non plus la mer à boire.

Nous avons accès à bon nombre de falaises. Pourquoi s'exciter pour les 2/3 tas de pus qu'on a pas le droit d'équiper ? Bon ok il y en a sans doute qui valent le coup genre Erbsenfelsen mais c'est vraiment pas la fin du monde. Il y a de quoi faire autour de chez nous.

La LPO l'a largement montré lors de la dernière réunion. Leur volonté n'est pas de nous faire la guerre. Mais bon si vous voulez continuer à râler après tout ce forum est là pour ça
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Adresse AIM
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     -> escalade-alsace.com Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante
Page 3 sur 5

 
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com



www.escalade-alsace.com