Le meilleur des cordes

© Escalade Alsace
Yann Corby
[ ancien forum ]
 FAQFAQ   RechercherRechercher  Liste des MembresListe des Membres   S'enregistrerS'enregistrer   ProfilProfil   Messages privésMessages privés   ConnexionConnexion 

Nos projets inachevés
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     -> escalade-alsace.com
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
ak



Inscrit le: 21 Juil 2007
Messages: 383
Localisation: Strasbourg

MessagePosté le: 29 Nov 2014 - 12:32    Sujet du message: Nos projets inachevés Répondre en citant

L'escalade est faite de victoire, mais surtout de défaites.
Parfois frustrantes...

On a tous une voie qu'on rêvait d'enchainer, peu importe le niveau, et puis patatra, le rêve s'éffondre à 3 mouvements du relais!
Le temps passe, le niveau baisse, la motivation n'est plus au rendez-vous, les priorités sont différentes...

Mais on garde en mémoire le rêve (l'illusion?) de réussir un jour.

Je propose ici de faire votre TOP 3 des projets inachevés.


1/ Angels Song (8b - Tina Dalle - Vercors)
Cela aurait pu être mon premier 8b... en 2006 j'étais affuté.
Je randonnais la première partie en 8a+ jusqu'au relais intermédiaire, mais je tombais 2 fois dans la journée dans ce crux du haut taillé qui ne me convenait pas.
Je suis tombé la haut des dizaines de fois. De l'avis général, il était "impossible de tomber en haut"... oui sauf que...

2/ Anabolica (8a - Siurana - Espagne)
Quelle ligne! Quelle voie magnifique et historique enchainée par mon mentor de l'époque Vincent Steinmetz.
Un must have.
Un pas de bloc en bas, puis une belle envolée.
Comme j'étais un puriste, je n'imaginais pas faire le crochet à gauche en haut. Il fallait passer tout droit "dans le dur".
Erreur de jeunesse, éthique zalsacienne? Toujours est-il que je suis tombé là haut à mon meilleur essai...
Puis Toni Arbones m'a dit que tout le monde passait à gauche, que c'était normal. C'était le dernier jour du séjour, j'étais cramé.
Je n'y suis plus jamais retourné. C'était en 2003.

3/ Quart de siècle (8a - Russan - Gard)
J'ai essayé cette voie longtemps...
La première fois en 1999 je crois avec Florent Wolff et Nico Meyer lors d'un nouvel an mémorable dans le sud. Je n'avais clairement pas le niveau.
Par la suite j'ai rendu visite plusieurs fois à la voie. Les mouvements me convenaient, mais pas de croix.
En 2004, le jour de mes 25 ans, très optimiste, je suis retourné à Russan, bien décidé à faire cette couenne à doigts. Désillusion.
En 2006, à mon meilleur niveau, j'enchaine les voies voisines avec aisance, mais je bute toujours.
La dernière fois en 2011 j'étais incapable de refaire les mouvements. Faudrait peut être que j'y retourne à l'occasion.

Very Happy
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
*lolo*



Inscrit le: 01 Déc 2012
Messages: 21

MessagePosté le: 29 Nov 2014 - 14:39    Sujet du message: Répondre en citant

Voilà un post aussi simple qu'intéressant (comme je l'ai aime !!!)

Pour moi ce sujet de voies/projets inachevés ou même rêvés me rappelle avant tout de bons moments en falaise avec mes amis proches.

1: Un 7a dont je ne connais pas le nom, essayé lors de mes premières vacances "grimpe" au baou de st jeannet avec Ben il y a plus de 10 ans... Une couenne que je m'obstinais à enchaîner en posant les paires, alors que c'etait mon niveau max. A cette époque je croyais que les pros posaient leurs dégaines lors de leurs enchainements!!! Je me souviens de la phrase de Ben : Mais tu crois que le mec qui fait 9a enchaine avec les paires au cul!!!!!
....Je suis tombé mou en main devant la degaine que je venais de poser au relais... Cette vois aurait été mon premier 7a Smile

2: ... Il y a quelques années lorsqu'on pouvait encore faire des expériences au laboratoire du Waldeck...
Mon ami Nico Mireaux m'a fait decouvrir ce site. Il m'a fait rêver lorsque je l'ai vu grimper dans "le grimpeur était presque parfait" 7c. Je me disais que si un jour j'atteins ce niveau j'essayerai cette voie. Cette ligne me semblait magnifique!!!
Malheureusement vous connaissez tous le sort qui est tombé sur ce secteur. Quelle frustration mour moi !!!!

3: J'ai essayé une paire de fois "les pourritures" 7b+ au Kronthal. En toute honnêteté je ne suis pas certain d'enchaîner cette voie un jour !!!
Et voilà que mon ami Oz que j'ai vu débuter et monter en niveau travaille cette voie!!! Je pense que tu vas me le mettre ce but mon vieux Smile Et je dirai que j'aimerai être présent, voir même t'assurer ce jour là Wink !!!!

De beaux moments entre amis, rien de plus simple et de plus sincère, loin des polémiques de t-shirt, d'avion ou d'ego...

Merci AK ca fait du bien de repenser à cela


Very Happy Very Happy
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
PW



Inscrit le: 16 Fév 2009
Messages: 124

MessagePosté le: 29 Nov 2014 - 19:21    Sujet du message: Répondre en citant

Ok, j'me lance.

Je sais pas si on peu parler de projet quand y a si grosse rasade, ces sketches qui vous amusent tant à mes dépends.

1) Windstein... "Déversé satanique" 7b: le pas du bas je vous le fais sur commande alors que en haut intrinsèquement j'ai du le faire 2 fois...donc en venant du bas, avec le devers dans les bras, c'est la cata. Inconcevable de tenir cette misérable cupule.

2)Kuhfels. "Le chemin des croix" 7b: jamais une voie n'a aussi bien portée son nom. La, j'ai même pas fais le pas, moultes approches plus saugrenues les unes que les autres, les copains derrières "va y ça le fait", "c'est dans ta tête..."...la rouste, circulez y a rien à voir.

3) Froensbourg: "Exode mural". Celle la, c'est la rasade ultime, je l'ai carrément refoulée, il me faut le topo pour retrouver son nom, je suis une ombre.
Nico de Chatenois, si tu veux raconter vas y lâche toi, tu as carte blanche.


Et sinon, il y a les voies que l'on a pas enchainées, celles qui restent un rêve et c'est mieux comme cela. Sans rêves on est rien.
En 2009, Espagne, Montsant, parking de la Chapelle San Joan, la falaise est bien plus haut. C'est partie pour la montée, rapidement on se fourvoyt, grosse bartasse, je suis énervé, je veux y aller, y grimper. Le rocher, il est la bas ok, j'y vais tout droit, j'oubli les copains (qui tout de même me suivent, qu'aurai je fais si ils avaient été allé ailleurs?), après 1h30 de montée et d'azimut brutal, tout griffé par les buis, nous y sommes.
P..... quelle ligne!7b, une montée pour voir (point de à vue), puis (bel) essai, mais je tombe car trop approximatif. Ensuite c'est mort, l'ombre et le vent sont la, il fait trop froid.
On redescend, la lumière est rasante, les paysage sont sublimes, des photos, c'est magnifique, inoubliable, inscrit.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Nicolas



Inscrit le: 03 Mar 2008
Messages: 155
Localisation: châtenois

MessagePosté le: 29 Nov 2014 - 22:49    Sujet du message: Répondre en citant

très très cher ak,
voici un post un peu nostalgique de jeune papa gâteau.
rassure toi, le nombre des années et des enfants croissants, même s'il y a des hauts et des bas, on peut garder autant de plaisir et motivation à aller grimper. Certes, on ne fera jamais certaines voies, mais on en fera tellement d'autres!
comme tout vrai bon élève , tu as largement dépassé le "maitre" ...
pour répondre au sujet de départ, ma liste est vraiment trop longue, mais je crois que le naufrage y tient la première place....des dizaines d'essais...
Nico
_________________
météor, rends moi fort
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Olivier



Inscrit le: 24 Juin 2009
Messages: 52
Localisation: Sarrebourg

MessagePosté le: 30 Nov 2014 - 11:06    Sujet du message: Répondre en citant

Pour ma part je n'ai pas de projets inachevés....

Certes il y a plein de voies où je suis allé pour faire un tour et juger si ça pouvait devenir un projet. Mais si après 1 ou 2 montées je sens que ce n'est pas à ma portée je laisse tomber et ne m'investis pas dans la voie (puisque je suis certain que ça me mènerai à l'échec et/ou la blessure).

Par contre si je sens que ça peut passer alors je m'investis à fond et travaille…. Ça prend du temps pour réussir, mais pour l’instant ça a toujours marché Very Happy.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Page



Inscrit le: 07 Fév 2011
Messages: 258

MessagePosté le: 30 Nov 2014 - 15:34    Sujet du message: Répondre en citant

LE projet inachevé : Traces blanches

Après 3/4 séances où je tombe toujours plus haut, je passe le dernier mouvement dur (celui où soit l'on tient la réglette main droite soit relance dans la bonne prise) et tombe 4 mouvements plus haut, dans la fin. Et ça m'est arrivé deux fois, complètement explosé, incapable de tenir les bacs. Et ce juste avant de migrer pour Montpellier. J'y pense souvent, peut-être qu'un jour je reviendrai assez longtemps à la maison pour envoyer cette magnifique voie. Il n'y en a pas vraiment d'autre qui me tienne à coeur, le reste des voies inachevées n'étaient pour moi pas aussi belles et intenses que traces blanches
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Adresse AIM
ak



Inscrit le: 21 Juil 2007
Messages: 383
Localisation: Strasbourg

MessagePosté le: 30 Nov 2014 - 18:19    Sujet du message: Répondre en citant

Nicolas a écrit:
très très cher ak,
voici un post un peu nostalgique de jeune papa gâteau.
rassure toi, le nombre des années et des enfants croissants, même s'il y a des hauts et des bas, on peut garder autant de plaisir et motivation à aller grimper. Certes, on ne fera jamais certaines voies, mais on en fera tellement d'autres!
comme tout vrai bon élève , tu as largement dépassé le "maitre" ...
pour répondre au sujet de départ, ma liste est vraiment trop longue, mais je crois que le naufrage y tient la première place....des dizaines d'essais...
Nico


Oui c'est un peu ça en effet... l'effet papa gâteau.
Mais c'est aussi pour relancer le forum... tout le monde a des projets inachevés, sauf Olivier, qui est une exception. MDR.
Ah le Naufrage... quelle malheureuse voie... taillée, sikatée, cassée, puis re-sikatée, puis cassée... Tu essayait la version en 8a d'avant j'imagine?
Et d'ailleurs as-tu visité l'Epistaxis de la Marne? Un de mes projets au Kronthal, quand je reviendrai dans la région!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Oz



Inscrit le: 20 Mar 2014
Messages: 9

MessagePosté le: 01 Déc 2014 - 17:08    Sujet du message: Répondre en citant

Quel beau sujet ! J'aime beaucoup... Des buts, des projets inachevés, j'en connais et j'en connaîtrai beaucoup.

Je pense non pas à un échec mais une belle réussite. Lorsque je me suis rendu au Waldeck avec Lolo, il m'avait montré les Mains Noires, une voie, d'une beauté sans nom à mes yeux, un coup de coeur. Un jour, je me suis promis de l'enchaîner, chose faite le 22 juin de cette année. Merci à toi Lolo pour cette belle découverte.

*lolo* a écrit:


3: J'ai essayé une paire de fois "les pourritures" 7b+ au Kronthal. En toute honnêteté je ne suis pas certain d'enchaîner cette voie un jour !!!
Et voilà que mon ami Oz que j'ai vu débuter et monter en niveau travaille cette voie!!! Je pense que tu vas me le mettre ce but mon vieux Smile Et je dirai que j'aimerai être présent, voir même t'assurer ce jour là Wink !!!!

De beaux moments entre amis, rien de plus simple et de plus sincère, loin des polémiques de t-shirt, d'avion ou d'ego...


Avec plaisir, tu m'assuras dans cette voie, mon vieux. Mais, c'est un projet, que dis-je un chantier...

Sinon, la grimpe, une passion, permet le partage entre amis, des rires (et pas que, hein LES AMIS...), des échanges, des amitiés renforcées...


Bonne grimpe à tous !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
NM



Inscrit le: 08 Aoû 2007
Messages: 220
Localisation: Alsace

MessagePosté le: 01 Déc 2014 - 20:36    Sujet du message: Répondre en citant

Merci AK pour ce post, nostalgique certes, mais finalement très frais et sincère.

Moi je n'ai pas pour habitude de lâcher l'affaire donc j'ai eu quelques vrais gros projets, des dizaines d'essais sur plus d'un an parfois. Ces projets-là j'ai eu la chance de les enchaîner et c'était pas gagné (téléféérique, traces blanches, le théatre, le naufrage, le monument, la balle au bond,...)
On m'incitait même à ne pas m'obstiner parfois...
Je n'ai plus de tel projet en cours en ce moment suite aux blessures, et c'est un grand manque!
J'espère que ça reviendra car je n'ai plus peur de dire que ça donne un sens à ma vie.

Réussir une perf à vue est un super moment, une grande joie, mais ce ne sera jamais la même chose que l'aboutissement d'un long projet après travail.

Pour participer au post je peux facilement trouver quelques défaites frustrantes car projets inachevés, plutôt lors de trips qui se terminent trop vite par rapport au travail qui reste à faire:

+ Bubangos Cream à Ténériffe, 7c+/8a bien bloc, travaillé en vain les 2 derniers jours du trip et en forçant au max sur une épaule douloureuse. Je le paie encore aujourd'hui, bientôt 3 ans après.

+ Game Over à Orpierre en 2013: tombé très haut à vue alors que je croyais être parti dans un 7c. 1er essai pas mieux maintenant que je sais que c'est 8a.
J'y retourne 3 jours après à la journée (depuis Sausset) en passant chercher Alex Duboc à Aix qui m'assure, une première pour moi. Je tombe le nez devant le relai sans pouvoir cliper, gros plomb! Je ressors mal foutu du doigt, de la hanche et mentalement.
1 mois après je me blesse pour de bon en Alsace et je n'ai jamais pu y retourner... La frustation est encore là!

+ La banda del roulos, beau 7c+/8a du Tarn, travaillé en fin de séjour, un peu trop tard et un peu trop fatigué. Grosses bataille, je suis court, je suis mauvais dans cette voie, tombé à la fin là où on ne devrait plus. Grosse frustration sur le coup, mais le travail intensif dans cette voie et la frustration générée m'a permis d'enchaîner le monument au retour des vacances. Ca reste donc pour moi un très bon souvenir!

Voilà pour ma séquence nostalgie!
Mais je ne compte pas en rester là.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ak



Inscrit le: 21 Juil 2007
Messages: 383
Localisation: Strasbourg

MessagePosté le: 01 Déc 2014 - 23:12    Sujet du message: Répondre en citant

NM a écrit:
Merci AK pour ce post, nostalgique certes, mais finalement très frais et sincère.

+ Game Over à Orpierre en 2013: tombé très haut à vue alors que je croyais être parti dans un 7c. 1er essai pas mieux maintenant que je sais que c'est 8a.
J'y retourne 3 jours après à la journée (depuis Sausset) en passant chercher Alex Duboc à Aix qui m'assure, une première pour moi. Je tombe le nez devant le relai sans pouvoir cliper, gros plomb! Je ressors mal foutu du doigt, de la hanche et mentalement.
1 mois après je me blesse pour de bon en Alsace et je n'ai jamais pu y retourner... La frustation est encore là!

.


De rien… j'attends toujours la liste de TL, FW, JMTT...
Tu a grimpé avec Alex Duboc!
Je pense qu'il t'a laissé tombé en t'assurant à la sudiste (avec 10m de mou qui traîne par terre) car il était occupé à draguer ta femme.
Tu aurais quand même pu faire un effort pour clipper le relais! Laughing
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ak



Inscrit le: 21 Juil 2007
Messages: 383
Localisation: Strasbourg

MessagePosté le: 01 Déc 2014 - 23:14    Sujet du message: Répondre en citant

Et aussi JMC, MB, etc. etc.!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Cyril



Inscrit le: 13 Mai 2011
Messages: 67
Localisation: strasbourg

MessagePosté le: 03 Déc 2014 - 10:52    Sujet du message: Répondre en citant

Contrairement à NM, j'ai plutôt tendance à lâcher l'affaire assez vite. Surtout en Alsace où souvent la clé de la réussite se situe dans un pas de force. Là je me dis: je ne ferais jamais ça!
Mais du moment où je fais tous les mouv' ça devient un projet potentiel, et là je m'acharne.

1) Le projet qui traîne depuis un an: "L'amour et le crâne" 8b. J'espérai que ce soit mon premier. Une vraie voie alsacienne toute en finesse;) . J'y ai cru, surtout au moment où je franchi la première moitié du plafond du Kronthal, j'arrive au repos. Là je me dis, le plus dur est fait, reste à me taper la sortie en 7b. Je quitte le repos, pince main droite, talon gauche, épaule main gauche, je ramène main droite en serrant les fesses un peu plus que d'habitude, je retourne la main gauche, je viens griffer le pied droit, ballant, changement de pied, plus qu'une fermeture et c'est fini.... et là c'est le drame. je touche la règle, "j'oubli" de serrer, je tombe.
Aujourd'hui, tendinites oblige, j'ai presque peur d'y retourner tellement ça me fait mal aux biceps. Un jour peut-etre, surement même.

2) Viol de corbeaux 7b à Buoux. Première fois a Buoux, j'essaye cette voie. Avant qu'elle ne soit rééquipée. Le relais était alors sous le surplomb. Une approche sur bonne prise, sur 15-20m, on pourrait dire des bacs, le crux en dalle, engagé genre les pieds bien au dessus du dernier clou et les yeux tellement loin du relais (c'est fou ce que l'engagement modifie la perception des distance). Bref je me retrouve dans cette dalle, seul au monde, je ne vois pas l'assureur (ma petite sœur en l’occurrence), je n'entend rien si ce n'est ma respiration très bruyante. J'ai les pied sur des œufs de caille, les mains sur rien, et je réussi à être à l'envers. J'ai devant moi le "bac" final qui se trouve être un mono (rebouché depuis). J'engage le mouvement accompagné d'une crispation extrême, mon doigt se dirige vers ce mono telle une flèche vers le milieu de sa cible: manqué!!! Je me revois partir en arrière, rien pour m'accrocher, ma petite sœur à l'assurage 15kg de moins, 5m au dessus du dernier point. Je traverse toute la falaise. Aujourd'hui la voie a été rééquipée, le relais remonté après le surplomb, le mono est occupé par une broche, et il y a un point supplémentaire avant ce mono.

3) Délolé là j'ai rien qui me vient en tête, tellement de voies à faire, tellement de voies essayées et non enchainée, et heureusement.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
akira



Inscrit le: 28 Sep 2007
Messages: 23

MessagePosté le: 03 Déc 2014 - 12:19    Sujet du message: Répondre en citant

Mes projets en alsace sont trop lointains.

Mais j en ai eu un qui etait vraiment proche a Bleau et que j ai du laisse tombe a cause d un chamgement de region. Maintenant que je ne grimpe quasiment plus, c est devenu luniare ...
En plus une prise a casse entretemps.
C est le tres beau Gospel a la gorge aux chats.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ak



Inscrit le: 21 Juil 2007
Messages: 383
Localisation: Strasbourg

MessagePosté le: 04 Déc 2014 - 21:43    Sujet du message: Répondre en citant

Cyril a écrit:


2) Viol de corbeaux 7b à Buoux. Première fois a Buoux, j'essaye cette voie. Avant qu'elle ne soit rééquipée. Le relais était alors sous le surplomb. Une approche sur bonne prise, sur 15-20m, on pourrait dire des bacs, le crux en dalle, engagé genre les pieds bien au dessus du dernier clou et les yeux tellement loin du relais (c'est fou ce que l'engagement modifie la perception des distance). Bref je me retrouve dans cette dalle, seul au monde, je ne vois pas l'assureur (ma petite sœur en l’occurrence), je n'entend rien si ce n'est ma respiration très bruyante. J'ai les pied sur des œufs de caille, les mains sur rien, et je réussi à être à l'envers. J'ai devant moi le "bac" final qui se trouve être un mono (rebouché depuis). J'engage le mouvement accompagné d'une crispation extrême, mon doigt se dirige vers ce mono telle une flèche vers le milieu de sa cible: manqué!!! Je me revois partir en arrière, rien pour m'accrocher, ma petite sœur à l'assurage 15kg de moins, 5m au dessus du dernier point. Je traverse toute la falaise. Aujourd'hui la voie a été rééquipée, le relais remonté après le surplomb, le mono est occupé par une broche, et il y a un point supplémentaire avant ce mono.



Dommage.
Mais le mono c' était triché, ton subconscient t'a dit de tomber, bien fait pour toi!
PS: Viol c'est 7b+, non?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ak



Inscrit le: 21 Juil 2007
Messages: 383
Localisation: Strasbourg

MessagePosté le: 04 Déc 2014 - 21:45    Sujet du message: Répondre en citant

akira a écrit:
Mes projets en alsace sont trop lointains.

Mais j en ai eu un qui etait vraiment proche a Bleau et que j ai du laisse tombe a cause d un chamgement de region. Maintenant que je ne grimpe quasiment plus, c est devenu luniare ...
En plus une prise a casse entretemps.
C est le tres beau Gospel a la gorge aux chats.


Plus de grimpe... mais as-tu toujours ta barbe et tes cheveux longs de grimpeurs??? Wink
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     -> escalade-alsace.com Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com



www.escalade-alsace.com