Le meilleur des cordes

© Escalade Alsace
Yann Corby
[ ancien forum ]
 FAQFAQ   RechercherRechercher  Liste des MembresListe des Membres   S'enregistrerS'enregistrer   ProfilProfil   Messages privésMessages privés   ConnexionConnexion 

les pourritures terrestres, une voie de gonzesse?
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     -> escalade-alsace.com
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
ma dalton



Inscrit le: 06 Déc 2007
Messages: 1

MessagePosté le: 06 Déc 2007 - 22:25    Sujet du message: les pourritures terrestres, une voie de gonzesse? Répondre en citant

A lzm,
un 7C (même petit) après 3 ans d'escalade, moi je dis bravo tout simplement. Pourquoi d'autres ne savent pas en dire autant... question d'égo? Pourquoi toujours critiquer, mépriser et comparer à Mathusalem en grimpant dans la contrainte et le mésestime de soi au lieu de pratiquer l'escalade pour le plaisir (comme le fait "le tendon" et beaucoup d'autres ). Seb s'est donné à fond pour réussir cette voie et ses amis sauront être simplement contents pour lui...
On reconnaît dans ton commentaire un peu d'aigreur et c'est bien dommage. Personne ne se permet de juger tes choix de voie ni tes modalités de pratique.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Xav



Inscrit le: 15 Oct 2007
Messages: 261
Localisation: Moselle

MessagePosté le: 07 Déc 2007 - 00:41    Sujet du message: Répondre en citant

Pour comprendre ce que dit Ma Dalton il faut lire ceci:
commentaires sur les pourritures terrestres

Par contre je félicite Sébastien!! 7c en 3 ans d'escalade c'est une progression super rapide.
Sache que j'ai enchaîné Androgym (après 10 ans de pratique!) et que je n'arrive pas à bout des Pourritures....par contre si on compare aux 7c du Gauxberg, là c'est pas le même monde!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
zal du desert



Inscrit le: 22 Aoû 2007
Messages: 8
Localisation: strasbourg

MessagePosté le: 07 Déc 2007 - 09:46    Sujet du message: Répondre en citant

Si on compare aux 7c du Gauxberg là ce n'est pas la même chose...

Bien entendu car la plupart du temps ce n'est pas la même filière energétique qui est sollicitée.

Au Gaux beaucoup de voies sont typées en FORCE avec des sections trés bloc. Les pouuritures terrestre est une voie de RESI, donc evec plus de mouv et un ensemble plus homogène.

Ce qui fait qu'à cotation égale, la voie présentant le plus de mouv est intrinsèquement plus facile (en comparant les pas les uns par rapport aux autres)
_________________
l'avantage d'être intelligent c'est de pouvoir passer pour un con, l'inverse est impossible!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
jeanjean



Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 64
Localisation: hohfrankenheim

MessagePosté le: 07 Déc 2007 - 11:12    Sujet du message: Répondre en citant

c'est quoi la force, et c'est quoi la rési????(certains comprendront...)
ceci dit madalton te laisse pas pourrir, seul le plaisir compte, et c'est pas par ce qu'un mec (qui à du se mettre à dos la moitié de la gente grimpante) dit un truc qu'il faut rentré dans son jeu...
bravo pour ta perf, et t'en fera d'autre.....
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
DreuF



Inscrit le: 13 Juil 2007
Messages: 104
Localisation: Köln

MessagePosté le: 07 Déc 2007 - 12:26    Sujet du message: Répondre en citant

LZM,

va t'echauffer un jour dans les pourritures..... Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
LZM



Inscrit le: 20 Aoû 2007
Messages: 37

MessagePosté le: 07 Déc 2007 - 15:16    Sujet du message: Répondre en citant

DREuf, c'était le cas dans le temps et flash en plus...Mais bon d'aucuns diront que je suis gros (ce qui est vrai) et fatigué (ce qui est vrai aussi).

Jean Jean tu te trompe, j'espère bien avoir enregistré l'inimitié de l'ensemble de la gent grimpante mais en plus de Ma Dalton (inimitié à la quelle je tiens particulièrement d'ailleurs) que l'on ne peut pas compter au rang des grimpeurs sa spécialité étant plus...sportive diront nous…

Je vous dirais tous les deux, que c’est beau quand le forum s’anime d’une polémique. Que c’est beau quand il déroge à la monotonie du quotidien : et qui grimpe avec moi samedi même sous la pluie, et génial la dernière vidéo de sharma, et c’est quand bloc en stock ?, ouah qu’il est beau le nouveau site (c’est vrai qu’il est beau, vraiment…), eh t’a vu la nouvelle combi au brotsch, bravo machin pour ta croix…
Alors je veux bien me faire détester si c’est pour que tout le monde s’amuse. Car je suis sûr que c’est au moment de ces « débats », pour beaucoup, que vous comme moi vous sentez exister. C’est à ce moment là que l’on voit en quoi nous jouons sérieusement à un jeu pas sérieux.
La notion de plaisir est d’ailleurs très drôle : il grimpe pour le plaisir. Donc les autres grimpent pour se faire chier…Il grimpe comme les autres, par plaisir en jouant sérieusement en fait, en prenant les choses à cœur, comme le montre le concert de protestation qui accompagne chaque dé cotation. C’était Bouvier qui disait ça quand il parlait de Stephan Denys qui lui avait sortit la même phrase pour comparer la mouche à Marc le Ménestrel : oui mais Marc, lui il grimpe pour le plaisir. Et Bouvier de répondre : oui et les autres c’est pour se faire chier…
Autre poncif éculé : l’escalade est une grande famille. Mon cul. Faites le tour de vos connaissances et comptez les inimitiés qui structurent ce petit milieu. Demandez à notre septogradiste local et émérite comment se déroulent les séances entre certains cadors locaux…
A l’origine quand LZM étant un pseudo, il avait cette utilité : provoquer, faire réagir en disant l’indicible, le sale, ce que l’on ne dit pas car on ne peut pas dire qu’on le pense surtout chez les grimpeurs, rois de la dénégation. Force est de constater que le modèle est partie en semoule (c’est sûrement de ma faute).
La dérive vient sans doute pour partie du fait qu’il n’est plus qu’un personnage, et spécialement anonyme. Car immédiatement, ce qui focalise l’attention n’est pas le propos, l’argument mais l’attaque personnelle qu’il convient d’asséner à l’être de chair, de sang (et de gras) qui donne vie au personnage. LZM est un con, une grosse merde…ou pire Olivier Aubel est…
Allez les gars, je prends tout…je trierais cela chez moi…

Si j’avais le temps, nous pourrions passer des heures à nous répondre en nous insultant copieusement. J’adore ça parler, écrire, débattre. Seulement pour cela il faut avoir autre chose à se dire que de s’extasier devant une photo, une réalisation, un site, un 7c « de gonzesse ». C’est comme cela par exemple que je suis allé au Canada pour voir de plus prés un certain latiniste distingué avec lequel je me suis pogné comme il dit. De trois engueulades sur le forum, nous sommes passé à trois semaines au Canada avec toute la famille chez un gars que je n’avais jamais vu !!! De la même manière, j’ai eu des débats houleux avec MT pour finir par pouvoir se parler gentiment…
Alors pourrissez-moi, c’est sans problème, je suis là pour ça et amusez vous bien.

Tiens d’ailleurs, je vais en remettre une couche :
Ma petite pique concernant les pourritures n'était qu'une petite pique. Quelle tempête dans un verre d'eau !!!Considérez donc que cette voie est 7C+ si cela vous amuse. Pour vous mettre à l’aise, je dirais (pour avoir consacré du temps) que tout cela n’est qu’une affaire de mots, dire la vérité du rocher est essentiel en escalade car la mesure objective de la difficulté n’existe pas.
Il faudrait pour cela être capable de modéliser l’interaction entre la diversité des corps et des rochers. C’est là même un sujet de thèse en soi. Doit-on considérer le trajet de moindre effort, la complexité informationnelle ? La dépense énergétique mais dans ce cas là les voies de forces seraient dépréciées ? La force requise par un itinéraire, c’était la théorie des maîtres Gambert. De tout cela on retiendra que ce débat est en fait plus une question d’habilité rhétorique qu’une véritable confrontation d’avis objectifs. C’est là même d’ailleurs, je pense ce qui fait l’intérêt du jeu pour beaucoup d’entre nous.

Pour avoir eu la semaine dernière à ma table, le réalisateur de « vue de l’esprit » (JPM) et le répétiteur (JI), il était assez amusant de les voir batailler comme au sortir de la voie pour se disputer la cotation : c’est 8a, non, c’est 7c…alors le clair de Lune, c’est aussi 7c…bref, j’en ris encore…

C'est un avis personnel qui comme tel vous me direz ne vaut pas grand chose (surtout venant de moi) mais je trouve que la gent grimpante hormis les grimpeurs de haut-niveau locaux qui relève d'une autre problématique, est souvent complaisante à l'égard d'elle-même et donc volontiers oublieuse de l'histoire de notre pratique, y compris localement. Je sais l’histoire, c’est mathusalem, les vieux (gros ?) cons…

Deux exemples :

Le premier est celui d'ACME qui est une voie à l'origine cotée 7C mais pas dans l'état où elle se trouve actuellement : deux prises majeures ont été RAJOUTEES dans le petit dièdre menant à la strate avant le crux (un gros tri qui n'était avant qu'une vague réglette verticale nécessitant un gros blocage depuis le bas). Une prise dans le crux à droite permettant de ne pas sortir dans l'étrave sur laquelle est le mouvement caractéristique de l'itinéraire. Aussi en usant de toutes ces facilités doit-on considérer que c'est encore la même voie. l'oubli de l'histoire est ici chose commode. Soit, si telle est la manière de faire, demain j'attaque le naufrage du tétanique à la perceuse pour le remettre dans l’état original qui me permettrait de le faire.
Tiens d’ailleurs, cette voie qui était déjà plus dure que ses voisines en 8a (moins de repos, taille de prise plus petite, difficulté homogène et niveau technique plus élevé) et qui était dans son étant d’origine pas loin d’être 8a+ après avoir été cassée en deux endroits (dans la traversée du petit toit (là, il n’y avait à l’origine pas de mouvement dur) et dans le mur au dessus (là aussi il n’y avait aucune difficulté majeure)) n’a pas vue sa cotation modifiée de manière significative alors que sa difficulté a cru sensiblement…toujours 8a+ ou 8a selon certains. De la même manière, je ne pense, pas pour revenir sur les pourritures que le bris des prises originales est modifié là aussi la cotation. Mais là encore, ce n’est qu’un avis. Il est évident que les pourritures bien que n’étant pas dans la même filière sont incommensurablement plus difficile que par exemple Born to be Wild un 7b+ de la Falken…ou encore que fièvre de voyage 7c au même endroit. Oui Serge je sais tu diras que BTBW est 7c+ mais quand même elle est cotée 7b+. ah tiens justement…

Le second exemple est celui de fausses fractures où des prises apparaissent opportunément là où les petits ne font pas les mouvements (en haut, sous la strate, une réglette que l’on bloque et qui n’existait pas…).

Alors nous sommes dans le grès et la nature fait opportunément bien les choses….

Donc si j’ai bien tout suivi :
Ce qui compte est ce qui se passe ici et maintenant , l’histoire, c’est pour les cons…surtout quand elle oblige à l’humilité…Plus largement, le phénomène existe ailleurs : A Bleau par exemple où le Cœur (6c , éléphant) voisine avec Holey Molley (7a bas cuvier) où la Boucherie (7a) était dans les années 1980 cotée 6b… Tout ne barre pas en couille, je ne dis pas qu’il ne se fait rien de dur. Simplement que souvent, dans les niveaux les plus intermédiaires, la complaisance règne. Je suis bien placé pour vous parler de complaisance, je fais moi même allégrement 7c au premier essai dans le Tarn et même un petit repos dans un 8a qui pourrait fort bien être 7c+ ou 7c chez nous (ce n’est sans doute pas bien plus dur que contrôle et en tout cas, pour la même hauteur bien moins dur que Il faudrait pour cela en parler à Cathy Wagner.

L’escalade est désormais un jeu que l’on joue par plaisir et qui donc n’est pas sérieux. Sauf qu’il arrive que certains jouent sérieusement à des jeux pas sérieux, ce que tend à prouver vos remarques me concernant.

Enfin, il importe de ne jamais élever la voix, de critiquer car l’escalade est un peu comme l’Ile aux enfants, une sorte de grande famille.

Donc Seb bravo pour l’ascension de ton premier 8b
_________________
Le héron vit tout seul, c'est pour cela qu'il est beau
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
LZM



Inscrit le: 20 Aoû 2007
Messages: 37

MessagePosté le: 07 Déc 2007 - 15:18    Sujet du message: désolé c'est le second Répondre en citant

DREuf, c'était le cas dans le temps et flash en plus...Mais bon d'aucuns diront que je suis gros (ce qui est vrai) et fatigué (ce qui est vrai aussi).

Jean Jean tu te trompe, j'espère bien avoir enregistré l'inimitié de l'ensemble de la gent grimpante mais en plus de Ma Dalton (inimitié à la quelle je tiens particulièrement d'ailleurs) que l'on ne peut pas compter au rang des grimpeurs sa spécialité étant plus...sportive diront nous…

Je vous dirais tous les deux, que c’est beau quand le forum s’anime d’une polémique. Que c’est beau quand il déroge à la monotonie du quotidien : et qui grimpe avec moi samedi même sous la pluie, et génial la dernière vidéo de sharma, et c’est quand bloc en stock ?, ouah qu’il est beau le nouveau site (c’est vrai qu’il est beau, vraiment…), eh t’a vu la nouvelle combi au brotsch, bravo machin pour ta croix…
Alors je veux bien me faire détester si c’est pour que tout le monde s’amuse. Car je suis sûr que c’est au moment de ces « débats », pour beaucoup, que vous comme moi vous sentez exister. C’est à ce moment là que l’on voit en quoi nous jouons sérieusement à un jeu pas sérieux.
La notion de plaisir est d’ailleurs très drôle : il grimpe pour le plaisir. Donc les autres grimpent pour se faire chier…Il grimpe comme les autres, par plaisir en jouant sérieusement en fait, en prenant les choses à cœur, comme le montre le concert de protestation qui accompagne chaque dé cotation. C’était Bouvier qui disait ça quand il parlait de Stephan Denys qui lui avait sortit la même phrase pour comparer la mouche à Marc le Ménestrel : oui mais Marc, lui il grimpe pour le plaisir. Et Bouvier de répondre : oui et les autres c’est pour se faire chier…
Autre poncif éculé : l’escalade est une grande famille. Mon cul. Faites le tour de vos connaissances et comptez les inimitiés qui structurent ce petit milieu. Demandez à notre septogradiste local et émérite comment se déroulent les séances entre certains cadors locaux…
A l’origine quand LZM étant un pseudo, il avait cette utilité : provoquer, faire réagir en disant l’indicible, le sale, ce que l’on ne dit pas car on ne peut pas dire qu’on le pense surtout chez les grimpeurs, rois de la dénégation. Force est de constater que le modèle est partie en semoule (c’est sûrement de ma faute).
La dérive vient sans doute pour partie du fait qu’il n’est plus qu’un personnage, et spécialement anonyme. Car immédiatement, ce qui focalise l’attention n’est pas le propos, l’argument mais l’attaque personnelle qu’il convient d’asséner à l’être de chair, de sang (et de gras) qui donne vie au personnage. LZM est un con, une grosse merde…ou pire Olivier Aubel est…
Allez les gars, je prends tout…je trierais cela chez moi…

Si j’avais le temps, nous pourrions passer des heures à nous répondre en nous insultant copieusement. J’adore ça parler, écrire, débattre. Seulement pour cela il faut avoir autre chose à se dire que de s’extasier devant une photo, une réalisation, un site, un 7c « de gonzesse ». C’est comme cela par exemple que je suis allé au Canada pour voir de plus prés un certain latiniste distingué avec lequel je me suis pogné comme il dit. De trois engueulades sur le forum, nous sommes passé à trois semaines au Canada avec toute la famille chez un gars que je n’avais jamais vu !!! De la même manière, j’ai eu des débats houleux avec MT pour finir par pouvoir se parler gentiment…
Alors pourrissez-moi, c’est sans problème, je suis là pour ça et amusez vous bien.

Tiens d’ailleurs, je vais en remettre une couche :
Ma petite pique concernant les pourritures n'était qu'une petite pique. Quelle tempête dans un verre d'eau !!!Considérez donc que cette voie est 7C+ si cela vous amuse. Pour vous mettre à l’aise, je dirais (pour avoir consacré du temps) que tout cela n’est qu’une affaire de mots, dire la vérité du rocher est essentiel en escalade car la mesure objective de la difficulté n’existe pas.
Il faudrait pour cela être capable de modéliser l’interaction entre la diversité des corps et des rochers. C’est là même un sujet de thèse en soi. Doit-on considérer le trajet de moindre effort, la complexité informationnelle ? La dépense énergétique mais dans ce cas là les voies de forces seraient dépréciées ? La force requise par un itinéraire, c’était la théorie des maîtres Gambert. De tout cela on retiendra que ce débat est en fait plus une question d’habilité rhétorique qu’une véritable confrontation d’avis objectifs. C’est là même d’ailleurs, je pense ce qui fait l’intérêt du jeu pour beaucoup d’entre nous.

Pour avoir eu la semaine dernière à ma table, le réalisateur de « vue de l’esprit » (JPM) et le répétiteur (JI), il était assez amusant de les voir batailler comme au sortir de la voie pour se disputer la cotation : c’est 8a, non, c’est 7c…alors le clair de Lune, c’est aussi 7c…bref, j’en ris encore…

C'est un avis personnel qui comme tel vous me direz ne vaut pas grand chose (surtout venant de moi) mais je trouve que la gent grimpante hormis les grimpeurs de haut-niveau locaux qui relève d'une autre problématique, est souvent complaisante à l'égard d'elle-même et donc volontiers oublieuse de l'histoire de notre pratique, y compris localement. Je sais l’histoire, c’est mathusalem, les vieux (gros ?) cons…

Deux exemples :

Le premier est celui d'ACME qui est une voie à l'origine cotée 7C mais pas dans l'état où elle se trouve actuellement : deux prises majeures ont été RAJOUTEES dans le petit dièdre menant à la strate avant le crux (un gros tri qui n'était avant qu'une vague réglette verticale nécessitant un gros blocage depuis le bas). Une prise dans le crux à droite permettant de ne pas sortir dans l'étrave sur laquelle est le mouvement caractéristique de l'itinéraire. Aussi en usant de toutes ces facilités doit-on considérer que c'est encore la même voie. l'oubli de l'histoire est ici chose commode. Soit, si telle est la manière de faire, demain j'attaque le naufrage du tétanique à la perceuse pour le remettre dans l’état original qui me permettrait de le faire.
Tiens d’ailleurs, cette voie qui était déjà plus dure que ses voisines en 8a (moins de repos, taille de prise plus petite, difficulté homogène et niveau technique plus élevé) et qui était dans son étant d’origine pas loin d’être 8a+ après avoir été cassée en deux endroits (dans la traversée du petit toit (là, il n’y avait à l’origine pas de mouvement dur) et dans le mur au dessus (là aussi il n’y avait aucune difficulté majeure)) n’a pas vue sa cotation modifiée de manière significative alors que sa difficulté a cru sensiblement…toujours 8a+ ou 8a selon certains. De la même manière, je ne pense, pas pour revenir sur les pourritures que le bris des prises originales est modifié là aussi la cotation. Mais là encore, ce n’est qu’un avis. Il est évident que les pourritures bien que n’étant pas dans la même filière sont incommensurablement plus difficile que par exemple Born to be Wild un 7b+ de la Falken…ou encore que fièvre de voyage 7c au même endroit. Oui Serge je sais tu diras que BTBW est 7c+ mais quand même elle est cotée 7b+. ah tiens justement…

Le second exemple est celui de fausses fractures où des prises apparaissent opportunément là où les petits ne font pas les mouvements (en haut, sous la strate, une réglette que l’on bloque et qui n’existait pas…).

Alors nous sommes dans le grès et la nature fait opportunément bien les choses….

Donc si j’ai bien tout suivi :
Ce qui compte est ce qui se passe ici et maintenant , l’histoire, c’est pour les cons…surtout quand elle oblige à l’humilité…Plus largement, le phénomène existe ailleurs : A Bleau par exemple où le Cœur (6c , éléphant) voisine avec Holey Molley (7a bas cuvier) où la Boucherie (7a) était dans les années 1980 cotée 6b… Tout ne barre pas en couille, je ne dis pas qu’il ne se fait rien de dur. Simplement que souvent, dans les niveaux les plus intermédiaires, la complaisance règne. Je suis bien placé pour vous parler de complaisance, je fais moi même allégrement 7c au premier essai dans le Tarn et même un petit repos dans un 8a qui pourrait fort bien être 7c+ ou 7c chez nous (ce n’est sans doute pas bien plus dur que contrôle et en tout cas, pour la même hauteur bien moins dur que l'action ou protection rapprochées (qui, c'est bien connu ne sont elles même pas des voies dures, c'est vous dire...) Il faudrait pour cela en parler à Cathy Wagner qui je pense en connais un rayon en matière de complaisance de ces contemporains, de même que Seb.

L’escalade est désormais un jeu que l’on joue par plaisir et qui donc n’est pas sérieux. Sauf qu’il arrive que certains jouent sérieusement à des jeux pas sérieux, ce que tend à prouver vos remarques me concernant.

Enfin, il importe de ne jamais élever la voix, de critiquer car l’escalade est un peu comme l’Ile aux enfants, une sorte de grande famille.


Alors Seb Bravo pour cette magnifique ascension couronnement de tant d’effort, aboutissement d’une spectaculaire progression.

Je connais bien Seb : contrairement à beaucoup de discoureur du forum, j’ai passé beaucoup de temps à grimper avec lui. J’ai malgré tout de la sympathie pour lui. Sans être prétentieux, je crois qu’il fut un temps où il écoutait ce que je lui disais. Notamment, ce qu’était le localisme extrême Kronthalien et ce que je pensais être l’escalade faite de multiplication des expériences d’entrée dans le cosmos par la porte de la minéralité, selon la formule restée célèbre. C’est donc un peu triste que je le vois fonctionner en escalade comme au tennis dans le labeur et la répétition, la routine au détriment d’une solidification de son niveau par l’accumulation d’expériences. Voilà mais ce n’est qu’un pauvre avis de gros con sans doute.
Je le dis d’autant plus volontiers que c’est ce que j’ai fais aussi quand j’ai appris ce qu’était l’escalade au début des années 1980 à Gueb au tant de la moulinette du haut, des allemands perdus et des zals hilares.
_________________
Le héron vit tout seul, c'est pour cela qu'il est beau
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
DreuF



Inscrit le: 13 Juil 2007
Messages: 104
Localisation: Köln

MessagePosté le: 07 Déc 2007 - 16:28    Sujet du message: Répondre en citant

Trop chiant, trop long
Smile
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Florent



Inscrit le: 09 Juil 2007
Messages: 76
Localisation: Neudorf connection

MessagePosté le: 07 Déc 2007 - 17:26    Sujet du message: Répondre en citant

DreuF a écrit:
Trop chiant, trop long


Merci pour ta contribution Dreuf, enrichissant hautement le débat.

Sans être tout le temps (loin s 'en faut) d'accord avec LZM, j'ai toujours un grand plaisir à lire sa prose, surtout lorsque celle-ci se fait plus rare. Mais le temps m'empêche ici (et aujourd'hui) de polémiquer...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
un petit grimpeur



Inscrit le: 07 Déc 2007
Messages: 1

MessagePosté le: 07 Déc 2007 - 18:26    Sujet du message: Répondre en citant

Moi, je la trouve intéressante cette prose.
Attention, ce n'est pas deux fois la même chose.
Je ne connais pas lzm mais suis assz d'accord avec lui.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
jeanjean



Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 64
Localisation: hohfrankenheim

MessagePosté le: 07 Déc 2007 - 21:08    Sujet du message: Répondre en citant

lzm
pour les remarques désobligeantes que tu fais à certains lors d'un moment de joie que tu casses: c'est simplement minable.
et si c'est par ce genre de réactions que tu entraine, que tu vies, je n'aimerais pas être dans ta tête.

Ce n'est pas un problême de fond mais de forme dans le cas de madalton, et pour ta psyché ce doit être l'inverse.

Ca me rend malade les gens qui se nourissent de la négativité.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
PMC



Inscrit le: 07 Déc 2007
Messages: 1
Localisation: TTHDLM/Overstates

MessagePosté le: 07 Déc 2007 - 23:52    Sujet du message: Répondre en citant

A jeanjean : tu as un grand coeur pur.

A un petit grimpeur : la quantité ne fait pas la qualité même si "l'objectivité vient de l'intersubjectivité" (la citation se termine d'ailleurs par "intersubjectivité des savants). Ici c'est un seul savant! (GB)

A Florent : merci d'intervevir et si si... prends toi le temps polemique! (SVP)

A LZM :
Grand militant de la pensée non unique quelle joie de vous voir ici désaccordés...
Laissons aux gens leur voie pour ouvrir leur shakras (ou centre de force mais pas la même qu'au franken!), non ?
Grimper pour le plaisir, une manière euphémisante désacralisante qui signifierait avec du plasir et minimiserai l'enjeu?
Opposer d'une manière dichotomique plaisir et sérieux... voilà une idée qu'elle est bizarre allons jusqu'à opposer plaisir et travail alors! et alors luttons pour un malaise grandisant: "surtout ne pas travailler par plaisir...". Alors recontectualisé avec le slogan "travailler plus pour.... "revient il a dire "prendre moins de plaisir pour plus d'argent"...... (soupirs) ... l'argent ne fait pas le bonheur. CQFD! Vous faites quoi comme métier?
Bravo Seb, là ok, je connais pas la voie mais ça parle 7c. Au plus désobligeant ne pourrait on pas dire, c'est une étape (brillante pour certains, légitime pour d'autres, innaccesibles pour d'autres encore ou abordables pour d'autres encore), qu'elle te soit effiesciente!
La labeur, la répétition.... Les vertus de la répétition : l'apprentissage (non pas Bertsch mais Newell). Normal quoi: escalade , apprentissage d'une gestuelle?
Modéliser l'interaction entre la diversité des corps et des rochers.... mouais classe! Il faut considérer le trajet de moindre effort individuel oui :intégrer anthopométrie, valeurs de force, capacité de sollicitation de sa force, dépense énégetique (voies de force dépréciées, non, on veillera à intégrer une composante exponentielle basé sur le temps (les modèles népériens fonctionnent bien))
Bien sur que tout est subjectif. Même l'homme le plus grand du monde (2.36m) sera t il comporable aux hypothétiques 2.50 dans 100 ans au vue de l'evolution darwinienne de l'Homme?
Ma Dalton : tu connais Seb?

a ciao...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
mat guarion



Inscrit le: 08 Déc 2007
Messages: 2
Localisation: berre l'étang

MessagePosté le: 08 Déc 2007 - 16:04    Sujet du message: Répondre en citant

moi je dis félicitation seb!!
continuons à grimper à travers les polémiques qui fusent pour le bonheur des activistes de la critique Razz Razz
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
JPB



Inscrit le: 03 Aoû 2007
Messages: 10

MessagePosté le: 08 Déc 2007 - 18:18    Sujet du message: Répondre en citant

Quel plaisir de relire du LZM ...

Et bien , comme je tentais de l'expliquer dans mes pauvres mots dans une de mes chroniques précédentes , la notion de plaisir est unique et individuelle .
Le plaisir de l'un n'est pas celui de l'autre .
Son intensité non plus .

En escalade, ou plutôt dans la façon dont l'escalade est présentée au monde et les images promotionnelles utilisées par les *instances* et les grosses boîtes de matériel , la notion de plaisir est évacuée.
On préfère l'aspect ''zen'' , le rapprochement avec la Nature - nouvelle divinité - , l'impact minimum , l'extême et , bien entendu , la sacro-sainte sécurité .

Disons qu'on fait pas un Party de Noel avec de tels thèmes . En tout cas , il ne sera pas gai .

Il nous reste à balancer tous ces tristes sires hors de notre exosphère et retrouver et chérir la notion de plaisir individuel - quel que soit notre niveau - tout en conservant une saine compétition qui garantit que nous avons des objectifs même s'ils sont irréalisables .

Quant à savoir si nous sommes une grande famille ... oui , dans la mesure où la plupart des crimes de sang sont commis par des parents proches . Epluchez les quotidiens pour vous en rendre compte . On n'assasine jamais si bien que quand notre DNA se ressemble .

Donc , oui , nous sommes une belle et grande famille . Il faut s'attendre à des Bains de Sang, des Massacres de la St-Valentin, des Noces Siciliennes, des Nuits des Longs Couteaux.
On va grimper quand même le lendemain .

Il n'y a pas de petites disputes quand il s'agit de cotations, surtout que le médium - le grès - est pour le moins fluide , les prises apparaissant et disparaissant au fil du temps et des aspirants ...


Félicitations à Seb : il est maintenant un maillon de la chaîne historique qu'est les P.T. : il ne peut plus reculer , il faut encore mieux . Et s'il y prend plaisir , je ne peut que l'encourager .

Quant à LZM , je lui pardonne son silence et son dernier message dans ma boîte de courriel . Il ne peut savoir ce qui est arrivé . Le pire serait qu'il le sache et n'écrive plus .

L'escalade est une grande famille ..............
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ak



Inscrit le: 21 Juil 2007
Messages: 352
Localisation: Strasbourg

MessagePosté le: 12 Déc 2007 - 12:26    Sujet du message: Re: les pourritures terrestres, une voie de gonzesse? Répondre en citant

ma dalton a écrit:
A lzm,
un 7C (même petit) après 3 ans d'escalade, moi je dis bravo tout simplement. Pourquoi d'autres ne savent pas en dire autant... question d'égo? Pourquoi toujours critiquer, mépriser et comparer à Mathusalem en grimpant dans la contrainte et le mésestime de soi au lieu de pratiquer l'escalade pour le plaisir (comme le fait "le tendon" et beaucoup d'autres ). Seb s'est donné à fond pour réussir cette voie et ses amis sauront être simplement contents pour lui...
On reconnaît dans ton commentaire un peu d'aigreur et c'est bien dommage. Personne ne se permet de juger tes choix de voie ni tes modalités de pratique.


1/ 7c après 3 ans de pratique c'est normal, voire moyen. Pas besoin de s'extasier, de faire mousser ses potes, ni de lancer un débat sur le forum (voie de gonzesse? personne n'a dit cela!), ni encore de pourrir ceux qui se permettent de faire une réflexion critique. Pour moi c'était 8a après 2 ans de pratique, et aujourd'hui les ptits jeunes font 8c après 3 ans de pratique! Donc bravo, point barre.

2/ surtout lorsqu'il s'agit d'un 7b+ que l'on se permet de recoter au passage, et qui n'est pas LA référence en escalade. Sortez un peu du Kronthal et aller visiter les 7c de Buoux, je pensais à Harlem Desir, ou d'ailleurs, ça vous ferait du bien pour réajuster les cotations. Au passage loin de moi l'idée de décoter les voies du coin, mais retenez seulement que les voies du Kronth ne sont pas des références dans leur niveau, il suffit d'interroger pour cela les (trop) rares visiteurs.

3/ comparer à Mathusalem, on va dit prendre des références historiques, ça permet de ne pas s'enflammer, et d'avoir des points de repères fiables.
Contrairement à beaucoup, je pense que les éclairages des vieux (parfois con, mais tout le monde est le con de qq'un) ont un sens. Les mots peuvent déranger, mais n'est-il pas important de prendre avec un peu de recul et de distance au rôle les critiques.

4/ enfin la notion de plaisir en escalade (reprise ici et ailleurs à tout bout de champ pour légitimer sa pratique), c'est un truc assez personnel, et surtout je rejoins LZM (pour une fois!) sur la critique du discour de sens commun, parfaitement consensuel ("nous, on pratique pour le plaisir"), de fait en opposition avec "nous, on pratique pour se faire chier", et qui n'est absolument par pertinent, voire risible.

Pas besoin de me répondre sous couvert d'anonymat. Je suis au Kronthal et Gauxberg tous les jours à partir de demain... A bon entendeur.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     -> escalade-alsace.com Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com



www.escalade-alsace.com