Le meilleur des cordes

© Escalade Alsace
Yann Corby
[ ancien forum ]
 FAQFAQ   RechercherRechercher  Liste des MembresListe des Membres   S'enregistrerS'enregistrer   ProfilProfil   Messages privésMessages privés   ConnexionConnexion 

Phase terminale pour l’escalade alsacienne
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     -> escalade-alsace.com
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
BM



Inscrit le: 03 Sep 2009
Messages: 69

MessagePosté le: 18 Jan 2018 - 21:17    Sujet du message: Phase terminale pour l’escalade alsacienne Répondre en citant

Non ce n’est pas le titre d'un nouvel essai de science fiction mais une réelle question.
Sans condescendance et sans vouloir créer de polémique (quoi que, ça mettrait un peu d’action), c’est moi ou l’escalade alsacienne est en phase terminale ?


Vu de l’extérieur, EA (et sa fonction de miroir médiatique de la grimpe dans la région) ne semble plus être qu’une vague réminiscence d’un passé faste et glorieux, d’où l’on exhume les cendres de ce qui furent (je suis réaliste) les heures éclatantes de l’escalade alsacienne (photos old school, grimpeurs d’époque, FA’s et désormais croquis ou autre). Tout semble regarder vers l’arrière et le passé, non ?

Du reste, les anciennes icônes ont été canonisées, et désormais élevées au rang de saints, elles n’ont même plus besoin d’utiliser leur verve (c’est vrai, elle est souvent meilleure que la nôtre, en tout cas la mienne) et leur puissance incontestée (ou incontestable, c’est selon) pour trancher de leurs arguments les thématiques redondantes qui reviennent sur le forum comme des bourgeons à chaque retour du printemps. Les news se raréfient, les textes inspirés, drôles ou critiques, y’a-t-il encore quelqu’un pour les écrire ? Que dire des images (n’y avait-il pas une règle tacite qui rejetait les innombrables clichés pris du sol et autres expérimentations artistiques ?), L’escalade alsacienne est-elle un processus en déclin ? Fini, terminé ? Pourri, putréfié, gangrené, que dis-je, MORT ? (il est où le smiley avec les yeux en X ?)

Bon, la phrase précédente était volontairement cynique, mais n’est-ce pas vrai en quelque sorte : tout le caillou a désormais été (sur)exploité, peu de chance de découvrir un nouveau site majeur (j’ai zoné dans le coin, je sais de quoi je parle). Ou alors c’est un autre débat (cf conventions qu’on aura jamais pour grimper au Helf ou ailleurs).
Il y a une dizaine d’années ou plus, ceux qui sont aujourd’hui d’honnêtes pères de famille enfilaient les 8b comme des perles, inventant chaque week-end une nouvelle combi Brotschienne dont les répétitions se compteront sur les doigts d’une main. Aujourd’hui les grimpeurs sont-ils plus discrets ? moins forts ? Ou simplement plus humbles ?

Et donc ? Il semble qu’il ne reste plus que des salles et des passions qui se déchainent pour savoir là où il est le plus opportun de dépenser ses dix balles, là où le sauna est à la meilleure température, là où la magnésie en poudre peut encore te permettre de te rappeler que c’est de l’escalade que tu fais et j’en passe (par contre une salle peut ouvrir sans tireuse, que dis-je, sans bière, merde, sans BIÈRE, et ça ne semble pas être rédhibitoire…).
Un intérêt grandissant pour les actus de compet’ (mais où sont les photos de championnat machin truc ?) et donc (ca va faire plaisir à certain), le salaisisme en général. C’est peut-être là que se trouve une forme d’explication…

Où est-ce la météo, simplement, et je suis complètement à côté de mes pompes ?

Merde, je viens de me relire, c’est ça devenir vieux ? « C’était mieux avant ! » (connard de réac va’ !)

Aller, vous avez deux heures. Copies doubles, grands carreaux, calculatrices et téléphones portables interdits
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
dadoufou



Inscrit le: 03 Juin 2010
Messages: 402

MessagePosté le: 18 Jan 2018 - 21:46    Sujet du message: Répondre en citant

Je partage ton ressenti.

En même temps je suis mal placé pour cracher dans la soupe parce-que je grimpe de moins en moins (pas le temps) et qu'à vue de nez, ça ne va pas vraiment changer de si tôt. J'ai quand même, secrètement, l'espoir de faire un 8a+ un jour....

Mais parlons des gens forts: je pense qu'ils le sont moins que les anciens. Ou tout du moins, moins motivés. Par la performance j'entends. Il faut dire que la nouvelle génération n'a rien eu à vraiment ouvrir, mais seulement à répéter... Ce qui, en Alsace, peut ne pas être des plus motivant. Le rocher est plutôt difficile à appréhender: pas de blocs à gogo et hauteurs de voies minimes... Pour un jeunot, mieux vaut s'exporter ou carrément arrêter la pratique (cf. Camille Richard qui ne grimpe plus qu'en salle ou en majorité).

Les news ne sont pas légion non plus parce-que le microcosme (base sur laquelle s'est construite le site) est mort. D'ailleurs, peut-il encore y avoir un microcosme dans l'escalade vu le nombre de pratiquants?! Il n'y a plus de compétition entre les grimpeurs locaux: tout a été fait. Peu importe que tu ne fasses pas 8b aujourd'hui puisque tu pourras le faire demain. Et puis si tu rases, tu peux aller à Orpierre faire ton premier 8a pendant le week-end. Le niveau mondial est à 9c...ça fait aussi relativiser! Tu te sens un peu seul quand tu communiques ton premier 8a sur escalade-alsace.com (ce qui est dommage puisque c'est super cool de relayer une croix aussi "petite" soit-elle). Il y a aussi l'effet réseaux sociaux qui monopolise la fréquentation internet. Les jeunes sont-ils encore nombreux à consulter EA? Je l'espère mais bon...

Ce topic ferait l'objet d'une bonne investigation en tous cas.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Alexis



Inscrit le: 13 Juil 2007
Messages: 313
Localisation: Niederbronn

MessagePosté le: 20 Jan 2018 - 13:02    Sujet du message: Répondre en citant

Très bon sujet, merci à BM d'avoir pris sa plume !

D'un point de vue général je trouve que vous avez raison, tout est moins dynamique (à part la partie escalade sur résine : salles et compet) et les réseaux sociaux captent une partie des flux d'informations.
Toujours est-il que perso mon rituel quotidien c'est de faire une visite à EA et je pense que je ne suis pas le seul à le faire.
Quand on voit les stats du site : http://www.escalade-alsace.com/articles/Statistiques_annee2017.php
on peut se dire que la fréquentation est tout de même énorme ! EA n'est pas un petit site dans le microcosme de l'escalade. Il y a plus d’étrangers qui consultent que de français.
Pour son développement peut-être faudrait-il le rebaptiser pour faire moins "champion" régional.

D'un autre côté l'un des points forts c'est la base de données, et celle-ci reste une mine incroyable d'infos en tous genre. Quand je fais du bloc, rarement, j'apprécie beaucoup le "topo vidéo" alimenté par Freddy.

La saison veut que les news soient rares, mais je note que les itw sont nombreuses et de grandes qualités ces derniers temps. C'est vrai aussi que j'aimerai voire plus de belles images de grimpe (YC il doit t'en rester quelques unes non ?).

Quant aux flashback, ex les dessins je trouve ça génial.
Est-ce que le souvenir de l'âge d'or ne pourrait pas nourrir et redynamiser l'époque actuelle ?

Pour ce qui est des nouvelles falaises, je crois que le problème est plus d'ordre administratif qu'autre chose. Les AB, LS, DA et YC auraient surement un paquet de nouvelles voies à équipe s'ils en avaient le droit.
La défaillance de la FFME est la première raison de ce manque de dynamisme sur nos falaises de grès.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Fabien



Inscrit le: 25 Juil 2007
Messages: 209
Localisation: 67

MessagePosté le: 21 Jan 2018 - 13:42    Sujet du message: Répondre en citant

Le peu de réponses à ce post fort intéressant est symptomatique...

Par contre je pense que le rôle d'EA est de relayer toutes les infos concernant l'escalade, et donc tous les supports. Le fait d'y retrouver les compets, l'actu des salles est positif je trouve. En effet si cela m’intéresse je clique, autrement non. L’avantage que j'y vois c'est que perso je ne vais que sur EA (quotidiennement comme Alexis) donc si le spectre est large je peux ne rien rater.

Je suis aussi "fan" de la partie historique, à travers : images, dessins, itw, vidéos, etc...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
NM



Inscrit le: 08 Aoû 2007
Messages: 176
Localisation: Alsace

MessagePosté le: 22 Jan 2018 - 20:00    Sujet du message: Répondre en citant

Facile pour BM de cracher sur l'Alsace maintenant qu'il est parti loin à l'autre bout de la France, un bout qui regorge de nouveaux sites pour lui et en plus qui n'est pas loin de l'Espagne (Siurana par exemple dernièrement, non?)!

Ce quart Sud-ouest est d'ailleurs hyper riche en mutants de la Grimpe avec plein de jeunes dans le 9. Rien à voir avec chez nous où c'est le déclin comme j'ai pu l'écrire il y a déjà un bon moment.

C'est une autre dynamique là-bas, tu as pris ton avenir en main!
Et tu avais fait le tour de l'Alsace et même de la Pfalz avant de tirer ta révérence...

En Alsace, même s'il n'y a plus de "cadors" dignes de News nationales ou internationales, ce qui fût le cas autrefois, il reste un bon paquet de passionnés de falaise, et on continue à les fréquenter.
Ca ne fait pas de quoi en faire des news mais je n'appelle pas ça du tout la "phase terminale", ou bien tu ne sais pas de quoi tu parles ; cette expression me révulse en ce moment pour des raisons personnelles.

Et EA reste riche d'itw, de photos, de base de données,...
Bonne grimpe et arrête de critiquer, sudiste d'adoption !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Véro



Inscrit le: 14 Juil 2007
Messages: 23
Localisation: Valence

MessagePosté le: 22 Jan 2018 - 20:10    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour à vous,

Vous avec avec ce site la chance d'avoir un petit "bijou".
Je me permet de de vous dire cela alors que je suis du sud de Lyon. Grimpeuse c'est l'un des seuls sites que je visite plusieurs fois par semaine. Les news m'intéressent peu, mais les images, itw, articles, tests ou autres dessins sont souvent de grande qualité.
L'Alsace à la chance d'avoir un tel site, et sachez qu'il n'intéresse pas que le locaux.
Bonne continuation à vous.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Page



Inscrit le: 07 Fév 2011
Messages: 199

MessagePosté le: 23 Jan 2018 - 10:31    Sujet du message: Répondre en citant

Aie aie aie ... Pour ma part je sens plus la nostalgie que la critique dans le post de Bast. Pauvre garçon, lui qui a écumé l'Alsace mais qui aime le grès par dessus tout.
Pourtant je pense que tu as un peu raison. Pour nous, jeunes fous qui avons consommé l'escalade dans nos contrées ces dernières années, il faut dire que la motivation est difficile a alimenter. Pour ma part elle fait défaut. Quand on est heureux de faire des voies en 7 et qu'il n'y en a plus, on fait du 8. Quand on a fait toutes les voies d'un secteur et qu'il ne reste plus que ce truc extrême on l'essaie, on rase, parfois on l'enchaîne, parfois on rentre à la maison, en quête de sens. A quoi bon ? En Alsace, à un moment donné, il faut se faire violence, il faut aller dans les voies dures pour continuer de grimper de la nouveauté. Et, franchement, ça n'est pas pour tout le monde. ça n'est pas pour moi qui déteste m'entraîner. J'aurais bien jeté ma motivation sur un perfo, mais la frénésie des équipeurs alsaciens n'a rien laissé pour la nouvelle génération. Rares sont les grimpeurs de falaise qui s'entraînent sérieusement au final. Les forts sont dans les salles de bloc.
C'est vrai qu'il n'y a pas ces Fossard, Bollinger, Wolf, Wendling, Leleu et j'en passe dans notre génération. Il n'y a pas cette effervescence qu'il devait y avoir à l'époque alors que les broches fleurissaient. Quoi de plus motivant que de nouvelles voies pas encore gravies ?
L'histoire de l'escalade en Alsace est faite depuis longtemps, et puisqu'il n'y a rien de neuf à l'horizon, et qu'il n'y en aura pas, nous nous contentons de marcher sur les traces des anciens.
Bon, on va à Dolni ?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Adresse AIM
BM



Inscrit le: 03 Sep 2009
Messages: 69

MessagePosté le: 23 Jan 2018 - 12:55    Sujet du message: Répondre en citant

Je suis sincèrement désolé que certains aient pu voir dans mon post une critique ou la volonté de cracher sur quoi que ce soit. Ce n’était pas du tout le fond de mon idée, et je le répète, ça ne doit pas être interprété comme tel. Dommage si tel a été le cas…
Mon nouvel emploi du temps ayant été mis au grand jour (…) et n’étant effectivement plus vraiment dans la région ces derniers temps , mon seul lien avec l’escalade alsacienne reste, outre quelques amis, ce site internet.
Et comme je le disais précédemment je n’y vois que des articles tournés vers le passé, vers ce qui a été fait. Rien sur ce qui reste à faire (par exemple même à mille bornes d’ici je sais qu’une nouvelle falaise a été équipée dans la Pfalz récemment, notamment une belle arête en 7c il me semble, je dis ça je dis rien…), pas une chouette photo ou autre (on ne parle donc pas que de performance). Après je rejoins Page sur la spécificité de la grimpe des VDN et sur les voies ultra-spécifiques.

Sinon que NM se rassure, la « dynamique » du quart sud-ouest que je fréquente est loin d’être incroyable (honnêtement ? il y a dix fois moins de grimpeurs qu’en Alsace) et oui effectivement, quand on a grimpé sur le grès, à mes yeux difficile de faire mieux (mais l’Espagne se défend bien…)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
LS



Inscrit le: 08 Sep 2016
Messages: 13

MessagePosté le: 23 Jan 2018 - 19:27    Sujet du message: Répondre en citant

Pareil je ne comprends pas pourquoi les jeunes ne sont plus au niveau d’il y a 10/15 ans (en Alsace), avec toutes les structures d’entrainements et salles, le 8ème degré est beaucpup plus abordable maintenant.
Je ne pense pas que le manque de projet en soit la cause, de mon point de vue on a plus tendance à d'abord faire les classiques avant de s'attaquer à des projets, combien de jeunes croise-on en falaise ?
Presque aucun, à part un nombre réduit de jeunes Allemands qu'on voit assez régulièrement dans l'âme du phœnix, le théâtre ou le monument ces derniers temps. Il faut croire que chez nous ils préfèrent les salles avec le plastique le chauffage et la clim suivant les saisons, les compétitions avec rubalise, la proximité d'un sauna et d'un bar dans les salles.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
dadoufou



Inscrit le: 03 Juin 2010
Messages: 402

MessagePosté le: 24 Jan 2018 - 08:10    Sujet du message: Répondre en citant

BM a écrit:

Et comme je le disais précédemment je n’y vois que des articles tournés vers le passé, vers ce qui a été fait. Rien sur ce qui reste à faire (par exemple même à mille bornes d’ici je sais qu’une nouvelle falaise a été équipée dans la Pfalz récemment, notamment une belle arête en 7c il me semble, je dis ça je dis rien…), pas une chouette photo ou autre (on ne parle donc pas que de performance).


Je pense qu'il y a deux explications à tout ça:

1) A titre personnel, je trouve que le passé de l'Alsace en termes d'escalade n'a pas été assez documenté à travers le site et de manière générale. Il est donc intéressant de le mettre en lumière. C'est ce que l'on essaye de faire en ce moment via quelques entretiens.

2) La mise à jour du site et plus particulièrement des news est chronophage. Pas forcément dans l'écriture des news ou des articles, mais dans la recherche d'infos. Là par exemple, pour l'équipement d'une falaise dans la Pfalz, soit tu as un site référent qui t'envoie l'info et c'est pratique, soit tu la cherches toi-même et là, lorsque tu as un travail à côté, ça devient plus problématique. Ce qui est le cas des membres de l'équipe.

Je pense par contre que l'intégralité de l'équipe prend bien en compte ces critiques: elles sont très justes. Et c'est un point auquel il va falloir remédier.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
PA



Inscrit le: 03 Juin 2009
Messages: 71

MessagePosté le: 24 Jan 2018 - 20:08    Sujet du message: Répondre en citant

NM dit qu'il n'y a plus de cadors en Alsace capable d'alimenter les news nationales ou plus.
Je me demandais qu'etait devenu P Bollinger? Il était dans le 9 il y a juste quelques annees ?? N'est il plus dans la region ? Ne grimpe t il plus ? Blessé ?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Flipette le Dauphin



Inscrit le: 22 Sep 2017
Messages: 2

MessagePosté le: 25 Jan 2018 - 02:14    Sujet du message: Répondre en citant

C'est quand même une sacrée branlette intellectuelle je trouve...

La sacro-sainte époque de la grimpe alsacienne ... Encore une fois, c'est une belle illustration de la fierté Cocorico du fossé rhénan, prétentieuse, défendant l'idée que sa propre histoire déborde de prestige plus qu'ailleurs, alors qu'au fond, pas du tout...

La grimpe s'est affadie : elle s'est largement démocratisée avec tous les bénéfices et tout l'impact négatif que cela implique.
Le public s’agrandit à l'instar de la sécurité sur le caillou... et le coté sélectif du sport diminue à l'instar des capacités à s'engager nécessaires pour le pratiquer. C'est lié aussi !

Rien de propre à notre localité, c'est le cas partout !

Je repense aux beaux mots de Thierry Mompied retrouvant son vieil ami : "Étant jeunes, on a grimper de beaux itinéraires tout les deux, c'était pas les murs pour péteux, ou bien des couennes pour corniauds surentrainés avec des couilles gros comme des raisins de Corinthe !"
Sur la dent de la rancune, il y a une voie qui s'appelait "Suicide, mode d'emploi". A l'époque, ça passait ou c'était l'accident... Quand la voie à été rééquipée, elle a tout de suite été beaucoup plus fréquentée.
Ceux qui l'ont faite avant ont dit que la voie n'était plus la même... que la grimpe (!) de toute façon, n'était plus la même. Penses-tu ! Quelle blessure pour leur égo ! ... On parle alors d'une époque révolue, de la belle époque où la grimpe c'était encore quelque chose !
En ayant ce genre de discours, on s'associe soi-même à la période évoquée, et le sentiment purement subjectif de ce que l'on y projette. C'est horriblement narcissique.

Tu retrouveras des choses très similaires autour de Nice à l'époque de Bérhault, et ne parlons même pas de l'histoire du Verdon... T'as aussi toutes ces barres dans le Vercors où plus personne n'y fout les pieds car "on a autre chose à faire qu'à se tuer tu comprends ?"
Pour beaucoup, pourtant, c'était la fin d'une époque.

Et puis je vais te dire...
Toutes les générations ont eues le même constat : "c'était mieux avant". Si tu savais a quel point certains ont chié sur la grimpe que tu décris comme celle des grands instants. Pour ceux de cette génération, la grimpe est déjà morte depuis belle lurette pendant que tu vivais tes plus beaux moments sur le caillou. Il faut simplement comprendre que les temps changent et que la pratique évolue : les règles et les terrains de jeux aussi. Et ton post, le fait de repenser avec affection à un temps passé, pour moi, c'est de la nostalgie.


Quant au fait de critiquer ces nouveaux codes, ça me met mal à l'aise, car c'est nous tous, nous les grimpeurs, qui avons fait changer la discipline. On ne peut reprocher cette évolution qu'à nous même.

Notre société prône la surdramatisation de la mort, l'hyper-sécurité et l'aseptisation de l'existence. Il serait prétentieux de penser qu'on y échappe : on va pas se mentir, les grimpeurs sont les premiers à apprécier le confort surtout quand il s'agit d'engager un peu moins... avec le temps va, tout s'en va : dans la grimpe c'est surtout le risque.

On est aussi dans la société du divertissement : bien plus facile et confortable d'aller s'amuser dans des salles maintenant qu'on en a ! Avant on se faisait chier, et on était obligé d'aller à la falaise pour s'occuper le weekend et se défoncer les bras entre potes. On faisait vite le tour de Roc-Extrême, alors fallait bien aller essayer ce dernier spot pourri, histoire d'aller un peu ailleurs. Faut bien se stimuler ! L'âme aussi a besoin de nourriture...
D'ailleurs ça peste un peu vite sur la fréquentation de la résine je trouve... tout le monde est bien content lorsque l'ouverture d'une structure à Strasbourg ou a Colmar est annoncée : "depuis le temps qu'on attendais ça" !

Une autre vraie raison, qui va sans doute en faire rire plus d'un mais qui n'en reste pas moins valable : pour les nouvelles générations bien plus débridées que les précédentes, c'est bien plus facile de baiser à la salle qu'au pied des rochers. Le marché est plus sympa et le ratio plus prometteur qu'en falaise (où avec un peu de cul on s'en sort avec 1 nenette pour 20 bonhommes). En plus y'a des bières et des cacahuètes, plus facile de choper Sonia quand elle a 2 mousses dans le nez que lorsqu'elle t'as vu pas fier avec la jambe qui tremblait 2cm au dessus du point.
Que celui qui n'a jamais regardé une minette dans un baudard leur jette la première pierre.

Je pense aussi que l'hyper-narcissisme moderne renforce encore les jeux de l'égo et ne pousse pas trop à aller se prendre des claques en falaise. Peut-être plus à jouer le jeu des récompenses "auto-flatteuses" dans les salles. Suffit de voir le nombre de gens qui sont heureux pasqu'ils ont fait plus de "blanches" que d'habitude... les pauvres, on ose pas leur dire que le niveau a baissé parceque "Patrick" est revenu de vacances et qu'il ouvre des blocs plus faciles que ceux de "Pierrot"...
Là encore, la critique devient légitime seulement si celui qui la graillonne n'a ni facebook, ni instagram, ni jamais envoyé la moindre croix a Escalade-Alsace... ou bien cette critique n'est que pure hypocrisie.


LS a écrit:
Pareil je ne comprends pas pourquoi les jeunes ne sont plus au niveau d’il y a 10/15 ans (en Alsace), avec toutes les structures d’entrainements et salles, le 8ème degré est beaucpup plus abordable maintenant.
Je ne pense pas que le manque de projet en soit la cause, de mon point de vue on a plus tendance à d'abord faire les classiques avant de s'attaquer à des projets, combien de jeunes croise-on en falaise ?
Presque aucun, à part un nombre réduit de jeunes Allemands qu'on voit assez régulièrement dans l'âme du phœnix, le théâtre ou le monument ces derniers temps. Il faut croire que chez nous ils préfèrent les salles avec le plastique le chauffage et la clim suivant les saisons, les compétitions avec rubalise, la proximité d'un sauna et d'un bar dans les salles.

Ben didôn ! Ça c'est bien prétentieux !
Nous c'était la vraie époque ! Maintenant les tarlouses préfèrent la bière et le Sauna. Quelle bande de petit merdeux...
Facile à dire lorsqu'a l'époque ça n'existait pas. On pense toujours qu'on vaut mieux que les autres, mais au fond...

En plus je pense tout le contraire : plus facile de faire 8a ou 8b quand on vit une époque où l'on a que la falaise à arpenter. Difficile de transférer les "compétences" du bloqueur résineux (oui ça pique, je sais) sur le caillou. Dans une région ou le calage des voies fait l'essentiel de la croix, c'est un peu facile comme raisonnement de penser qu'on peut faire du 8a au Kronthal parce qu’on va bourrer 3x par semaine sur des blocs à Hueco ou à BO.

Il y a eu un raisonnement similaire sur les grosses performances en montagne depuis les années 90. Comment se faisait-il que le niveau n'avait pas monté alors que les performances purement athlétiques des grimpeurs avaient explosées grâce aux salles, pans, et agrès d'entraînement spécifiques à la grimpe.
Le constat a été simple : avant ils passaient leur vie en montagne.
Ils étaient moins athlétiques et fort a proprement parlé, mais c'est en forgeant qu'on devient forgeron : la montagne ne s'apprend pas sur le pan.
La grimpe sur le grès non plus.

Moralité N°1 : Les grimpeurs raffolent toujours autant des excuses.
Moralité N°2 : Les grimpeurs d'aujourd'hui n'ont pas moins d'excuses que ceux de l'époque, au contraire.
Moralité N°3 : Ceux qui se plaignent qu'il n'y a plus de niveau n'ont qu'à se sortir les doigts du cul, on les attends.

Alors certains vont dire "je suis trop vieux, j'ai déja donné à mon époque", mais il suffit de regarder le nombre de vieux de 50 voir 60 ans qui viennent se battre dans les voies en 8 du coin plutôt que de prôner l'hyper-tarlousisme des générations actuelles pour comprendre, là encore, que de se filer des excuses restera toujours plus facile que de grimper.


Je trouve ça aussi franchement arrogant de dénoncer le sauna, le bar, et la rubalise (les broches au passage, pour un anglais ou un dolomitard, c'est aussi de la rubalise)... Les gens de BO/Hueco/Roc sont peut-être tes guignols. Mais la grimpe que tu regrette était tout aussi guignolesque aux yeux de la plupart des générations précédentes.
Dernier point pour l'illustrer au même titre que le fameux "c'etait mieux avant" si chers aux grimpeurs convaincu d'avoir vécu les grandes époques :
En 1978, Jean-Claude Guilbert publie un livre bien nommé "Ils ont tués tous les héros", critique acerbe de la pleutrerie et du manque d'audace qui gangrénait les mœurs contemporaines, à l'époque, en 1978.
J'espère franchement pour lui qu'il est décédé.


De rien pour le pavé.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
dadoufou



Inscrit le: 03 Juin 2010
Messages: 402

MessagePosté le: 25 Jan 2018 - 08:15    Sujet du message: Répondre en citant

Mais qu'est ce que c'est que ce pavé de merde?! J'ai perdu 5 minutes. Nan franchement Flipette: c'est ton seul message et il faut que tu t'arrêtes là.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Sauber



Inscrit le: 24 Oct 2016
Messages: 3

MessagePosté le: 25 Jan 2018 - 10:18    Sujet du message: Répondre en citant

+1 Flipette
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
BM



Inscrit le: 03 Sep 2009
Messages: 69

MessagePosté le: 25 Jan 2018 - 12:30    Sujet du message: Répondre en citant

Excellent ce pavé de "Flipette" !

Après ça crie à l’arrogance et au narcissisme à chaque alinéa, c’est dingue, quand tu poses des questions, tu passes pour un critique qui juge tout le monde. Calmez-donc un peu vos égos qui voient le mal partout, et on pourra peut-être discuter et échanger nos points de vues ensembles…

Du reste :
Citation:
La sacro-sainte époque de la grimpe alsacienne ... Encore une fois, c'est une belle illustration de la fierté Cocorico du fossé rhénan, prétentieuse, défendant l'idée que sa propre histoire déborde de prestige plus qu'ailleurs, alors qu'au fond, pas du tout...

Rien à voir. Tu ne peux pas nier qu’il y avait davantage d'ouvertures et que les voies « dures » (puisque que clairement j’ai la forte impression que c’est le culte de la performance que tout le monde veut retenir ici, à défaut des photos ou des articles) étaient plus souvent répétés avant non ? Pourquoi vouloir extrapoler ça à l’échelle nationale ou internationale ? C’est pas l’idée, c’est en dehors du sujet. Le cas échéant moi aussi il m'arrive parfois d'ouvrir un bouquin et j’ai bien conscience que c’est pas sur un forum que je vais trouver les réponses à ce genre de questions…


Citation:
Toutes les générations ont eues le même constat : "c'était mieux avant". Si tu savais a quel point certains ont chié sur la grimpe que tu décris comme celle des grands instants. Pour ceux de cette génération, la grimpe est déjà morte depuis belle lurette pendant que tu vivais tes plus beaux moments sur le caillou. Il faut simplement comprendre que les temps changent et que la pratique évolue : les règles et les terrains de jeux aussi. Et ton post, le fait de repenser avec affection à un temps passé, pour moi, c'est de la nostalgie.

La parole du sage

Pareil pour les petits culs, ils ne poussent pas très bien dans le sable je crois…
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     -> escalade-alsace.com Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com



www.escalade-alsace.com