Le meilleur des cordes

© Escalade Alsace
Yann Corby
[ ancien forum ]
 FAQFAQ   RechercherRechercher  Liste des MembresListe des Membres   S'enregistrerS'enregistrer   ProfilProfil   Messages privésMessages privés   ConnexionConnexion 

culpabilisation: 7 raisons de ne pas prendre la licence FFME
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     -> escalade-alsace.com
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
NM



Inscrit le: 08 Aoû 2007
Messages: 207
Localisation: Alsace

MessagePosté le: 31 Aoû 2020 - 21:08    Sujet du message: culpabilisation: 7 raisons de ne pas prendre la licence FFME Répondre en citant

Ma première licence FFME, je l'ai prise en 1989.

A cette époque ce n'était pas pour profiter d'une salle d'escalade, inexistante, c'était pour me faire conduire et grimper en falaise et participer à l'équipement dans ma région. Dès ma deuxième année d'adhésion j'ai d'ailleurs suivi un stage "équipeur" où on a installé des vrais relais pour remplacer les sangles qu'on mettait autour des arbres en haut des voies de ma falaise locale.
Cette licence, Je ne l'ai pas prise tous les ans depuis mais quasiment!

Cette année, je ne la prendrai pas.

Et j'aimerais bien vous faire culpabiliser de la prendre!


Par petit confort de votre salle en hiver, par habitude d'entraînement, par amitié, vous êtes tentés de reprendre votre licence FFME malgré la décision honteuse de ses dirigeants de renoncer aux falaises ?
Quelle idée !
Pour contrer le spam fédéral sans vergogne qui voudrait nous faire revenir, et que vous avez peut-être reçu vous aussi, je vais démonter ici leurs boniments.

1. Vous êtes déjà autonome, vous n'avez pas besoin de formation. Pas la peine d'adhérer. Et même si vous en avez besoin, des salles privées peuvent former aussi!

2. La compéttion ce n'est pas votre truc, passez donc votre chemin.

3. Vous conchiez les JO, usine à dopage, à fric, et à basse politique permettant aux dirigeants de "montrer leurs muscles" sur la scène internationale, raison de plus pour ne pas prendre votre licence.

4. Vous n'aimez pas la société de consommation, les soit-disant "bons plans" vous font vomir, restez en dehors du spam imposé par les partenaires officiels.

5. En cette période de covid et de crise économique, si vous voulez grimper en salle, mieux vaut privilégier et soutenir les salles privées, qui sont en difficulté et mettent les moyens pour votre sécurité. Au moins avec elles le contrat commercial est clair. Elles ne détournent pas à mauvais escient l'argent public et les cotisations de licenciés (voir point 7).

6. Si vous ne voyez pas le rapport entre la FFME (Fédération Française des Murs d'Escalade) et le ski, la neige ou encore moins la montagne ou que vous vous fichez de ces activités, encore une bonne raison de ne pas adhérer. Si vous aimez ces sports, le CAF a l'air plus impliqué, sérieux!

7. Si vous aimez la falaise, vous avez vraiment l'impression d'être pris pour un con par la FFME qui a démissionné du milieu naturel en plein confinement.
Rappel : moins de 1% du budget FFME national est consacré au milieu extérieur, pour les salaires des responsables de cette partie... (source : Grimper juin 2020).
Rappel 2 : une assurance individuelle annuelle, beaucoup moins chère qu'à la FFME, est trouvable ailleurs, par exemple au Vieux Campeur pour 25€.

Source qui m'a fait vomir et renforcé dans l'idée de ne pas reprendre ma licence: http://track.news.ffme.fr/wc.php?id=32&md=7558016&lid=546766
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Alexis



Inscrit le: 13 Juil 2007
Messages: 368
Localisation: Niederbronn

MessagePosté le: 31 Aoû 2020 - 21:21    Sujet du message: Répondre en citant

Merci NM pour ce post, je te suis sur la plupart des points que tu détailles.

J'ai cliqué sur le lien fédéral que tu proposes (on va générer du trafic sur leur site web Wink et j'ai été scotché par cet argument :

5 | Je pratique un sport aisément compatible avec les mesures d’hygiène requises pour lutter contre l’épidémie de COVID-19.

C'est balancé comme une évidence, mais il n'est pas expliqué pourquoi notre sport est estampillé Covid-compatible...

Mais je m'égare car tu as raison la désaffection pour les sites naturels est LE point important.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
gxf



Inscrit le: 07 Déc 2007
Messages: 271

MessagePosté le: 01 Sep 2020 - 09:19    Sujet du message: Répondre en citant

Pour information, le club "Les Mousquifs" Illkirch, au sud de Strasbourg était affilié à la FFME il y a quelques années ...
maintenant il est affilié à la FFCAM (Fédération Française de Clubs Alpins et de Montagne).

Il semble qu'il ait plus de plus de libertés dans leurs actions ... à confirmer.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
NM



Inscrit le: 08 Aoû 2007
Messages: 207
Localisation: Alsace

MessagePosté le: 01 Sep 2020 - 12:35    Sujet du message: Répondre en citant

Merci gxf pour ce complément.
J'aime le courage des dirigeants de clubs qui se rebellent contre la fédération. Il faut sortir de la zone de confort pour oser cela. J'aimerais que ce soit fait aussi (avec plus de poids donc) par les gros clubs de Strasbourg.
Evidemment la compétition, les subventions me direz-vous... Le Système quoi...

Plusieurs remarques m'ont été remontées depuis mon message:
point 1. Pour former, il y a les salles privées mais aussi la FFCAM ...

point 2 et 3. La compétition et les JO.
Je reste perplexe devant le paradoxe de certains parents qui font leur la parole "sage" du nouveau prophète "Il est urgent d’éradiquer ce principe de compétition qui place l’enfant, dès sa scolarité, dans une rivalité terrible avec les autres et lui laisse croire que s’il n’est pas le meilleur, il va rater sa vie.", mais qui ensuite poussent leurs enfants dans la compétition sportive...

Sujet d'actualité d'ailleurs puisque ce soir sur Arte, un documentaire sur la beauté du sport de Haut Niveau et des JO, usine non seulement à dopage, à fric, à politique, mais aussi à violences sexuelles...
https://www.arte.tv/fr/videos/083306-000-A/violences-sexuelles-dans-le-sport-l-enquete/
Sympa la compét!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
NM



Inscrit le: 08 Aoû 2007
Messages: 207
Localisation: Alsace

MessagePosté le: 01 Sep 2020 - 12:42    Sujet du message: Répondre en citant

Et Merci aussi Alexis pour ton commentaire!

Oui le point de la sécurité sanitaire est asséné comme une vérité première, une preuve supplémentaire des boniments de la Fédération.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
dadoufou



Inscrit le: 03 Juin 2010
Messages: 563

MessagePosté le: 01 Sep 2020 - 22:35    Sujet du message: Répondre en citant

NM a écrit:

J'aime le courage des dirigeants de clubs qui se rebellent contre la fédération. Il faut sortir de la zone de confort pour oser cela. J'aimerais que ce soit fait aussi (avec plus de poids donc) par les gros clubs de Strasbourg.
Evidemment la compétition, les subventions me direz-vous... Le Système quoi...

point 2 et 3. La compétition et les JO.
Je reste perplexe devant le paradoxe de certains parents qui font leur la parole "sage" du nouveau prophète "Il est urgent d’éradiquer ce principe de compétition qui place l’enfant, dès sa scolarité, dans une rivalité terrible avec les autres et lui laisse croire que s’il n’est pas le meilleur, il va rater sa vie.", mais qui ensuite poussent leurs enfants dans la compétition sportive...


Bon NM, même si je n'aime pas la compétition, les JO... etc. parce-que je trouve ça royalement emmerdant, je ne vois pas en quoi les clubs seraient plus dans "le système" que l'escalade sportive (la tienne donc) d'une façon générale. Je ne suis pas certain que l'on puisse placer la falaise au-dessus des JO sur l'échelle du mérite.

Les JO n'auraient sûrement pas existé sans le système "falaisiste" à savoir:
- Les voies équipées
- Les innombrables sites
- Le "lifestyle" dégueulasse marqueté par les professionnal climbers qui inclue camion, chien, cheveux longs et vêtements estampillés escalade et j'en passe...

Bref, je trouve un peu injuste ce procès.

De même que celui que tu fais aux parents. On aura beau fustiger l'escalade de compétition, elle reste quelque part un exemple dans le domaine et notamment parce-qu'on peut toujours voir au pied du mur des concurrents discuter de la façon d'envisager les mouvements des voies. Traite moi de naïf si tu veux.

Je ne trouve pas ça fair-play (et sûrement un peu hypocrite) de culpabiliser les jeunes (parmi d'autres) qui prendront leur licence cette année pour faire de la compétition. Tout ça parce-qu'ils n'en auront strictement rien à faire de la falaise.
Aux autres de se renseigner sur ce que fait réellement la FFME en matière d'entretien des falaises.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
TL



Inscrit le: 13 Juil 2007
Messages: 600

MessagePosté le: 02 Sep 2020 - 09:14    Sujet du message: Répondre en citant

dadoufou a écrit:
NM a écrit:

J'aime le courage des dirigeants de clubs qui se rebellent contre la fédération. Il faut sortir de la zone de confort pour oser cela. J'aimerais que ce soit fait aussi (avec plus de poids donc) par les gros clubs de Strasbourg.
Evidemment la compétition, les subventions me direz-vous... Le Système quoi...

point 2 et 3. La compétition et les JO.
Je reste perplexe devant le paradoxe de certains parents qui font leur la parole "sage" du nouveau prophète "Il est urgent d’éradiquer ce principe de compétition qui place l’enfant, dès sa scolarité, dans une rivalité terrible avec les autres et lui laisse croire que s’il n’est pas le meilleur, il va rater sa vie.", mais qui ensuite poussent leurs enfants dans la compétition sportive...


Bon NM, même si je n'aime pas la compétition, les JO... etc. parce-que je trouve ça royalement emmerdant, je ne vois pas en quoi les clubs seraient plus dans "le système" que l'escalade sportive (la tienne donc) d'une façon générale. Je ne suis pas certain que l'on puisse placer la falaise au-dessus des JO sur l'échelle du mérite.

Les JO n'auraient sûrement pas existé sans le système "falaisiste" à savoir:
- Les voies équipées
- Les innombrables sites
- Le "lifestyle" dégueulasse marqueté par les professionnal climbers qui inclue camion, chien, cheveux longs et vêtements estampillés escalade et j'en passe...

Bref, je trouve un peu injuste ce procès.


Pas faux. La compétition était la suite logique de la sportivisation "à la française" de l'activité telle qu'elle s'est réalisée à partir du début des années 80. Pour s'en convaincre il suffit de voir le nombre d'anciennes stars de l'escalade sportive qui se sont reconverties dans les instances dirigeantes de la FFME..
Par ailleurs, NM, avoue que 30 ans pour constater que l'objectif de la FFME était la compétition, c'est un peu long...
Dans une interview de 1985, le dirigeant de la FF(M)E déclarait à peu près, de mémoire : "nous avons pour objectif principal de développer la compétition en escalade ". Ça date pas d'hier.
Par contre on peu effectivement déplorer, plus que la compétition, l’institutionnalisation de la pratique sportive... le cadre fédéral. Aurait-on pu échapper aux clubs, aux dossards, aux podiums, aux médailles, aux vestiaires, aux présidents et vices -présidents, aux juges, aux règlements, à tout cet environnement superflue ?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Theo67



Inscrit le: 10 Oct 2015
Messages: 31

MessagePosté le: 02 Sep 2020 - 19:30    Sujet du message: Répondre en citant

Je suis perso assez d’accord avec NM sur ses positions vis-à-vis de la FFME, je ne renouvellerai pas non plus ma licence cette année et ceci pour les mêmes raisons.
Les clubs ont une responsabilité dans la décision qui à été prise pour abandonner le conventionnement des falaises. Il y avait encore une possibilité de ne pas voter la résolution qui allait dans ce sens lors de l’AG cet été mais force est de constater que les clubs rebelles étaient malheureusement minoritaire. Bref une structure à oublier…
Sad
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
YOT



Inscrit le: 16 Sep 2009
Messages: 385
Localisation: Enculator-galaxie naine recta

MessagePosté le: 03 Sep 2020 - 07:51    Sujet du message: Répondre en citant

Bravo NM pour ton message.
Tu as raison pour l'essentiel. Et je pense que la FFME rêve de se transformer en cela : http://www.usaclimbing.org/home.htm

Mais si les adhérents de la FFME désertaient massivement (ce qui ne semble pas être le cas compte tenu de la sportivisation) et que les clubs d'escalade, (ton escalade) se désengageaient, il faudra une institution à mettre en face des pouvoirs publics. Donc plus de fédération n'est pas possible. Si la FFCAM est une solution tant mieux.

De plus est-on si sûr que les CT de certaines régions se désengagent tant que cela de la gestion des sites naturels ? Pour connaître des responsables FFME d'Isère ou du Vaucluse, je n'ai pas l'impression qu'il y a désengagement de la question des sites naturels. Il doit donc y avoir une profonde division entre le local et le national dans cette FD. La tête du poisson est sans doute tel le lapin pris dans les phares de l'olympisme. Mais localement, surtout compte tenu des enjeux touristiques dans certaines région, les acteurs locaux restent mobilisés pour gérer et financer les sites.

Il y a ici aussi une contradiction majeure : les grimpeurs qui dénoncent la FD et grimpent sans se poser la question de savoir qui payent les bolts, les relais...et pour certains achètent aussi des topos inéquitables (roc fax, Woobli, etc...) devraient juste fermer leur G.... Me concernant, je ne suis pas licencié et je suis volontaire pour payer mon accès à la falaise dans un système qui me garantit que mon pognon va effectivement dans les poches de la structure qui équipe, y compris en intégrant la question de l'assurance de l'équipeur en cas d'accident. Cela ne sera pas donné mais au moins nous serions responsables.

Enfin, pour avoir fait très récemment une enquête assez importante à l'échelle européenne (12 000), les avis positifs à l'égard de la compétition et de l'olympisme sont majoritaires parmi les gens qui grimpent et pas uniquement ceux qui ne restent qu'en salle. Donc le soucis est que désormais ce que nous appelons entre nous la communauté de l'escalade s'apparente à un petit village d'irréductibles. Ceux qui parlent ici (j'estime en faire partie) ne peuvent plus numériquement se revendiquer comme la "communauté de la Grimpe" (selon l'expression d'un regretté grimpeur célèbre).

Il y a eu deux transformations majeures de la morphologie de la population des grimpeurs : dans les années 1970 ( les enfants des baby-boomers tels les Minnazi, Hagenmuller ou encore Koenig...eux mêmes représentés par un "vieux" JCD). Cette transformation n'était pas propre au sport lui-même. IL y a désormais celle directement liée à la discipline ou plutôt au marché qu'elle engendre. Dans les grands pays de l'escalade (FR, GER, USA, GB, ITA) et aussi les nouveaux, 70/80% des murs commerciaux ont été construits depuis 2005. Chaque années aux USA ce sont 150 000 nouveaux "grimpeurs" qui sont générés par cette industrie. En France, le décollage du nombre de salles est en cours et (excusez-moi) le "marché" est loin d'être saturé. Fatalement, les clients de salles ne sont pas comme vous, comme nous et ne connaissent rien du tout à l'histoire de l'escalade ( je crois même qu'ils s'en moquent) ni même au milieu naturel.

Enfin, je suis d'accord avec TL : dès les début du libre on pouvait dire que l'aboutissement était l'olympisme dès lors que l'on fixait des règles d'ascension pour comparer les performances "objectivement" et surtout que l'on tenait à en faire un spectacle via les magazines. Le camion Pizza d'alex mégot, ses photographes racontant les coulisses de l'exploit s'inscrive dans la suite logique des articles de Droyer ou la chronique du libre de Jérôme Jean-Charles dans Alpinisme et Randonnée. Le processus est en marche et il laisse sur son chemin des modalités de pratiques moins sportives que les suivantes avec leur cohortes d'adeptes aigris face aux évolutions postérieures à la leur.


Donc, effectivement, comme tu le dis NM, voter avec ses pieds et sa carte de crédit en ne prenant pas de licence est sans doute un bon début...mais cela restera insuffisant face au mouvement "en marche" (mauvais jeu de mots).
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ak



Inscrit le: 21 Juil 2007
Messages: 388
Localisation: Strasbourg

MessagePosté le: 04 Sep 2020 - 12:35    Sujet du message: Répondre en citant

Je me suis inscrit à l'ASCPA!

1/ J'apprends aux côtés de fomateurs qualifiés
Il faut en effet que je valide mon passeport orange, puisque Fred Suss n'avait pas validé l'assurage en tête (main sur le gri gri)

2/ La compétition c'est mon truc
Je vais essayer de gagner un sac à pof cette année, car dans ma catégorie il n'y a personne d'inscrit!

3/Je soutiens une fédé olympique
J'adore voir les frères Mawem sauter de partout, et Janja bourriner comme un homme

4/Je profite des bon plans
Je dois me racheter une corde Joker, c'est l'occasion!

5/ Je pratique un sport compatible anti-COVID 19
Ce n'est pas le ZAL masqué qui dira le contraire!

6/ La FFME aussi rando montagne
Etant donné que j'ai davantage randonné que grimpé cette année en nombre de séances, ça me parle

Ensuite, j'espère que Julia Chanourdie qui est sur toutes les photos, passera nous rendre visite à l'ASCPA. Si possible avec son micro short/brassière.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
NM



Inscrit le: 08 Aoû 2007
Messages: 207
Localisation: Alsace

MessagePosté le: 09 Sep 2020 - 21:38    Sujet du message: Répondre en citant

A part Dadoufou qui joue -- comme d'habitude et pour animer le forum -- l'avocat du diable, toutes les interventions vont globalement dans mon sens.

Personne pour soutenir vraiment les choix plastiques de la FFME.

Dadoufou, si tu ne comprends pas ce que je veux dire par "le Système", je t'invite à regarder le reportage dont je donnais le lien. C'est édifiant! Je parle du sport compétition en général pas de l'escalade en particulier...

Par ailleurs ici je ne culpabilise pas les gens qui se moquent de la falaise (chacun ses valeurs oui, et je pense en outre qu'ils ne fréquentent pas ce site), mais juste ceux qui prétendent tenir au milieu extérieur mais qui, par leur "adhésion" à la FFME, soutiennent les décisions prises.
"Adhérer" ça veut bien dire quelque chose non ? Moi je n'adhère plus du tout...

Bien sûr même TL est ici d'accord avec moi sur le fond.
Il se moque juste de moi pour mon manque de clairvoyance et ma lenteur à comprendre. 30 ans c'est long mais je n'ai ni sa sagacité ni son cynisme...
Et en 30 ans l'évolution est toujours un peu moins manichéenne que ce qu'on peut refaire comme histoire a posteriori.

Evidemment dans le Bas-Rhin depuis le départ il y a eu défiance et scission entre les équipeurs/grimpeurs et la fédération.
Par exemple, si le comité local avait été un vrai moteur, le topo serait édité par lui et non par une association indépendante.
C'est le cas dans de nombreux départements français de l'intérieur, de vrais passionnés du rocher sont (étaient?) toujours licenciés et membres actifs au niveau fédéral. Ils se battaient de l'intérieur pour sauver l'âme "plein air" de ce sport, comme d'autres le font pour le kayak par exemple.
Ils ont perdu la bataille!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Steve



Inscrit le: 28 Mar 2009
Messages: 111
Localisation: Nowhere

MessagePosté le: 09 Sep 2020 - 23:55    Sujet du message: Répondre en citant

NM a écrit:

Evidemment dans le Bas-Rhin depuis le départ il y a eu défiance et scission entre les équipeurs/grimpeurs et la fédération.
Par exemple, si le comité local avait été un vrai moteur, le topo serait édité par lui et non par une association indépendante.

Exactement !
Certaines régions mettent en avant leur engagement dans l'équipement, exemple : https://www.instagram.com/p/B2bTMlHlyES/

Chez nous il serait très intéressant, du moins dans le 67, de savoir sur les 2000 voies équipées et recensées dans le topo, quelle part elle a financé...
Les équipeurs pourraient nous renseigner ? Le CT67 ?

Pour être honnête avec la fédé, j'ai l'impression que dans le 68 le support au SNE (c'est bien ça?) est plus important.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
YOT



Inscrit le: 16 Sep 2009
Messages: 385
Localisation: Enculator-galaxie naine recta

MessagePosté le: 13 Sep 2020 - 18:59    Sujet du message: Répondre en citant

NM tu as bien raison on peut être « globalement » d’´accord mais que globalement.
Tu proposes de quitter la FFME mais :
1. Cet appel n’est pas une solution ou alors une solution qui propose l’atomisation là où il faut une mobilisation collective. Encore une fois les pouvoirs publics peuvent être amenés à se substituer à la FFME ne peuvent se passer d’une instance représentative. Donc dire cassez vous les gars sans dire ce que tu propose comme forme institutionnelle alternative me fait penser à la critique qui n’a d’autre fin qu’elle même.
2. Les instances locales FFME restent mobilisées sur la question de SNE ailleurs que dans le Bas Rhin où une association locale l’a déchargé de sa tâche. On peut donc espérer que c’est de l’intérieur de cette organisation que viendra la solution y compris la scission FFES / COSIROC... alternative futuro-retrospective.

Mais bon comme ton appel n’aura qu’un effet marginal ( euphémisme) finalement... peu importe.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
YOT



Inscrit le: 16 Sep 2009
Messages: 385
Localisation: Enculator-galaxie naine recta

MessagePosté le: 15 Sep 2020 - 19:07    Sujet du message: Répondre en citant

Au delà des appels au boycott fédéral dérisoires et à très courte vue si ce n'est pour montrer son opposition à l'olympisation ( et encore...) une analyse plus pertinente qui tient compte des réalités loin des phantasmes :

https://lafabriqueverticale.com/fr/deconventionnement-des-sne-vers-un-nouveau-mode-de-gestion/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Theo67



Inscrit le: 10 Oct 2015
Messages: 31

MessagePosté le: 15 Sep 2020 - 21:40    Sujet du message: Répondre en citant

Une bonne analyse sur cette problématique, cependant l'article ne traite pas des sites qui sont en propriétés privées.

Visiblement aucune solution magique en vue pour palier au déconventionnement en cours actuellement.
Si toutes les conventions sont dénoncés d'ici début 2021, le risque de voir l'escalade interdite sur des sites majeures des Vosges du Nord sera énorme.

Et dans ce cas qu'on le veuille ou non, c'est bien la décision de la FFME qui en sera la cause.
Il ne s'agit pas de boycotter cette fédération mais tout simplement de ne plus y adhérer puisque elle n'est plus là pour promouvoir les SNE.
Je rappelle quand même que avec une augmentation de 7€ par cotisation l'assureur était prêt à couvrir le risque...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     -> escalade-alsace.com Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com



www.escalade-alsace.com