Le meilleur des cordes

© Escalade Alsace
Yann Corby
Test de matériel
   Gloryfy G3 [Gloryfy]
   Test - Accessoires - Lunettes de soleil - Gloryfy G3
  
Par Freddy (test, texte et montage vidéo)


Le septième banc d'essai publié par Escalade Alsace est consacré à des lunettes de soleil que nous n'hésiterons pas à qualifier de révolutionnaires. En effet la marque autrichienne Gloryfy propose des paires de lunettes garanties à vie car totalement incassables. Déclinées en différentes versions nous nous sommes procuré le modèle G3 que nous avons confié à Freddy (Scientifique, grimpeur, bloqueur et acteur très actif du site Web sur lequel vous vous trouvez).

La période estivale battant son plein il a pû les essayer et nous donner son avis.

Dans le monde de la grimpe Gloryfy est déjà partenaire, entre autres, de Patxi Usobiaga, Caroline Ciavaldini et Manu Romain.


Introduction :

Les lunettes de soleil G3 testées ici sont fabriquées par l'entreprise Gloryfy, basée en Autriche. C'est une petite entreprise, plus proche du format familial que de la multinationale, spécialisée à l'origine dans la fabrication de masques et lunettes de ski. A l'heure actuelle, le seul distributeur de la marque en France est Horizon-Vertical.

Lorsque j’ai reçu un mail me proposant de tester des lunettes de soleil dites incassables et me fournissant un lien vers le site internet www.gloryfy.com, j’ai été pour le moins interloqué. Premier réflexe : je me penche sur le contenu du site web. On y trouve un tas de choses intéressantes, mais le premier contact avec les caractéristiques particulières du produit s’est fait via une vidéo : une voix digne de l’Agent Spécial Smith, des images de synthèse dans tous les sens, marketing agressif à l’américaine… Autant dire que j’étais plutôt sceptique face à ce battage commercial, et ce malgré l’enthousiasme de Yann (Corby, of course) et Pascal Parutto (HOVE) qui semblaient avoir déjà vu le produit de leurs yeux.
Une semaine plus tard, récupération de l’objet incriminé. Premier contact plutôt timide, une allure assez massive… « Ce sont tout de même des lunettes, manions-les avec délicatesse ! ».

Mais très vite, l’envie de voir ce que le produit a dans le ventre se fait sentir. Test, test, un-deux, un-deux, test…
Rapidement, un bon coussin s’est révélé indispensable pour réceptionner mon séant. En un mot : « RENVERSANT ! ». On est loin, mais alors très loin des pubs où la même lessive n’enlève pas une seule tache à droite de l’écran alors qu’elle enlève le kilo de ketchup/terre/peinture coincé au milieu du nœud dans la serviette sur la partie gauche… !



Présentation :

Sans surprise, ces lunettes se composent de deux branches, deux optiques et une monture…
Là où ça change, c'est que tous ces éléments sont faits à base de différentes variations d'un même matériau plastique : le G-flex®. Ses particularités sont d'être aisément déformable et d'avoir des propriétés de mémoire de forme . A noter que les optiques sont nettement plus rigides que les branches ou la monture. Le G-flex® au niveau des articulations branches/monture est également plus rigide, afin que l'ensemble tienne la route et que les lunettes restent bien en place une fois sur le visage.
Bien évidemment, le G-flex® remplit toutes les conditions requises pour protéger vos yeux des rayons UV (classe 1, filtrant 100% des UVA/UVB).


Il existe plusieurs modèles de lunettes de soleil (G2, G3 et G5) qui n'ont pas la même forme. Pour chaque modèle, on peut avoir accès à différentes teintes (attention, le choix n'est pas anodin : il conditionne également l'importance du filtrage de la lumière). On peut ensuite personnaliser ses lunettes en choisissant parmi différents modèles de branches (coloris, revêtements, dessins…), la monture et les optiques restant les mêmes.


Conséquences de l'utilisation du G-flex :

• Les lunettes sont virtuellement incassables. Vous pourrez aisément vous en convaincre en regardant la vidéo : sans aller au bout du bout (je compte tout de même les utiliser après la fin du test… ;-) ), j'y suis déjà allé de bon cœur… Pour les éventuels sceptiques, sachez que les lunettes Gloryfy sont assorties d'une garantie à vie si vous réussissez tout de même à les casser ! (dans des conditions normales d'utilisation, évidemment)
• En cas de choc violent, ou si vous prenez un gnon (plutôt rare, en escalade, à moins d'embrasser la lèvre d'un toit après un plomb), les verres ne se brisent pas, ce qui évite d'éventuelles blessures graves aux yeux.
• De menus avantages, que l'on détaillera plus loin (voir « Mise en situation»).
• Une capacité à résorber les petites rayures.
Je n'ai pas vraiment pu vérifier ce dernier point, mais il semble bien qu'avec le temps, les rayures sur les optiques se résorbent (à condition qu'elles ne soient pas trop profondes / N.B : les rayures ne sont pas prises en compte dans la garantie à vie). Donc, si vous ne pourrez pas jeter vos Gloryfy dans le sac au milieu des dégaines, friends et autres joyeusetés sous peine de les voir se transformer en zèbre, vous pourrez sans aucun problème les nettoyer avec un simple T-shirt ou un essuie-tout. Pas besoin d'un tissu spécial, feutré, si cher à vos (anciennes) Rayban.
D'ailleurs, concernant le nettoyage, préférez du savon et de l'eau : évitez tout ce qui contient des solvants organiques (alcool, lingettes…) afin de ne pas détériorer les optiques (matières plastiques obligent).


Mise en situation :

Du point de vue de leur utilisation, ces lunettes sont bourrées de bonnes surprises :
Première chose, elles sont confortables. Plutôt légères, les branches et la monture ne blessent pas les oreilles ou le nez.

Deuxième point, important : la «tenue de route». N'existant que sous forme de modèles standards, sans possibilités de réglages, on pourrait penser que les lunettes Gloryfy ne tiennent pas forcément bien en place, selon l'anatomie de l'utilisateur. En fait, il n'en est rien ! Grâce au G-flex® et à leur forme très arrondie au repos, elles s'adaptent sans problème à toutes les têtes et tiennent particulièrement bien en place. Je dirais même que leur tenue est assez exceptionnelle : malgré quelques litres de transpiration (rando de 2h30 : 5-6km pour 1100m de dénivelé, par 30°C à l'ombre), elles ne bougent pas d'un poil. Autant dire qu'elles ne vous gêneront pas à glisser pendant que vous cherchez vos prises de pieds, à vue, en plein cagnard, à deux mètres du relais. Vous pourrez même plomber, vous retourner dans un toit (v. vidéo) ou encore courir avec sans le moindre souci.
Toujours du fait de leur forme arrondie, les lunettes épousent bien la forme du visage. Il n'y a donc rien qui «dépasse» et risquerait de gêner en collant le visage au plus près de la paroi.
Un avantage inhérent à leur look un peu hublot (il faut bien le reconnaître… Heureusement, c'est la mode, en ce moment !) est que le champ de vision est très dégagé vers le haut. Très pratique pour chercher les prochaines prises.
Justement, en parlant de la vue : les optiques sont équipées d'une correction prismatique qui permet de compenser leur forme très arrondie. L'image n'est donc pas déformée (ou vraiment très peu). Du point de vue des couleurs perçues, l'image ressort dans des tons très légèrement bleutés (du moins pour le modèle dont je dispose). Rien de gênant, si ce n'est que pour un paysage pas trop éclairé, l'ambiance a tendance à devenir un peu lugubre… ;-)


Jouons un peu… :

Le testeur étant à peu près aussi fou que le produit testé, voici en vrac quelques idées/remarques plus ou moins idiotes issues du test :

1) Il est dit dans la doc' du site internet qu'on peut utiliser ces lunettes par températures extrêmes… Forcément, j'ai essayé :
• 2h en plein soleil, sur la plage arrière d'une voiture, au mois de juillet : rien à signaler !
• 3h au congélo (-18°C) : le G-flex® est un petit peu moins souple (surtout les optiques), mais conserve ses propriétés.

2) Si l'envie vous venez de faire des sports d'eau avec : à éviter ! Les lunettes sont plus denses que l'eau et couleraient directement au fond si vous les perdiez.
3) Si c'est très tentant et amusant de les plier dans tous les sens, il ne faut tout de même pas trop en abuser : les optiques ont alors tendance à sortir plus facilement (mais du coup, c'est aussi plus facile pour les remettre en place si elles se délogent…).

4) Les gens qui portent habituellement des lunettes de vues devront s'en passer. Gloryfy ne fait malheureusement pas dans la correction optique (mais cela changera peut-être dans les années à venir ?).

5) Si vous êtes fans de Polnareff, les G5 sont pour vous !!


Et si… :

…il fallait leur reprocher quelque chose ?
Cherchons bien…
Mmmmh…
Le look ? (affaire de goûts !)
Peut-être le fait que la peinture du logo sur les branches s'écaille très vite… ?
Ou le fait qu'elles soient très encombrantes du point de vue du rangement… En fait, le meilleur moyen de les transporter si vous ne voulez pas les avoir devant les yeux est encore de les relever sur le crâne : là aussi elles tiennent très bien en place.


Le mot de la fin :

Au final, un très bon produit, donc. A tel point que pour lui trouver des défauts, on est obligé d'aller chercher des points de détail.
En termes de tarifs, comptez 99€ pour les G2 et 119€ pour les G3 ou les G5. Cela peut paraître un peu cher de prime abord. Les tarifs sont pourtant sensiblement les mêmes que pour des lunettes de soleil de marque et avec un avantage de taille : la longévité du produit et sa garantie à vie !

Un grand merci à Anne Baumgarthen pour ses traductions de certaines pages teutonnes du site www.gloryfy.com.



Caractéristiques techniques
 • FabricantGloryfy
 • ProvenanceAutriche
 • MatériauG-flex® - incassable
 • Poids42 g
 • BranchesAmovibles
 • Optiques
 • Filtration
Amovibles, incassables
100% UVA/UVB
Norme CE 2 ou 3 (selon modèle)
 • Prix conseilléG2 = 99€, G3 et G5 = 119€
On applaudit !
 » Le rapport qualité/prix
 » La garantie à vie
 » Le maintien exceptionnel sur la tête, quelle que soit la forme du visage
 » Le champ de vision dégagé
 » Le confort général (seconde peau)

On aime moins...
 » - Le look peut-être un peu hublot
 » - Le côté " encombrant " quand elles ne sont pas sur le crâne
Sur le WEB
 » Site du fabricant : Gloryfy
 » Site français : Gloryfy.fr
 » Site du distributeur : Horizon Vertical


Fabricants, distributeurs : si cette rubrique vous intéresse contactez nous par mail contact[at]escalade-alsace.com



www.escalade-alsace.com