Le meilleur des cordes

© Escalade Alsace
Yann Corby
L'ARCHE DE NOÉ


Retour Chronique


Chronique québécoise par Jean-Pierre Banville



J’allais vous écrire une petite histoire érotique. Genre ‘’La Mort Suspendue’’…

Ce sera pour la semaine prochaine!

J’ai tout en tête mais pas l’état d’esprit pour l’écrire. Il y manquerait le petit ‘’je ne sais quoi’’ qui fait la différence entre des mots alignés sur une page et un récit qui nous saisit à la …

Bon!

Quoi de nouveau?

Du froid, de la neige, du travail et des soirées à marcher de par les rues. Pourquoi?

Sans doute parce que je ne suis pas du genre à me vautrer devant le téléviseur familial. Quant au cinéma, Il y a bien ‘’La Panthère Rose 2’’ qui me ferait rire mais j’irai un soir où tous les pré adolescents seront restés chez eux.

A la veille des Oscars, je ne peux m’empêcher de constater que l’offre est mince pour un amateur de grand écran. Si vous êtes intelligents, que penser de Batman ou d’Ironman? Des comédies romantiques doucereuses, des films pour grands adolescents?

Où allons-nous?

Sommes-nous menacés par une liquéfaction rapide de notre organe du raisonnement? Je vous laisse en juger.

Alors, me direz-vous, pourquoi ne pas visionner des vidéos d’escalade?

 

Attendez! Attendez!

Est-ce du Septième Art ou l’Art de Voir ses Amis sur un DVD?

Le dernier film qui ait changé ma vision de l’escalade, c’est le premier ‘’Master of Stone’’. Sans doute parce que c’était le road movie typique amenant des images inédites de notre sport. Le deuxième n’était pas mal mais je ne me souviens plus des suivants.

Pas plus que je ne me souviens de tous ces DVD de bloc ou de falaise qui nous présentent un grimpeur ou une falaise. Un évènement, une compétition.

Le pire étant ceux de bloc, ces monologues verbeux sur cinq mouvements fait sur un bout de caillou servant de promontoires aux chèvres locales quand les grimpeurs sont absents.

Est-il possible de revitaliser cette petite industrie?

De lui redonner un peu de fraîcheur et d’intérêt?

J’en suis à me poser cette question pour plus d’une raison.

Les dernières images notables qui me viennent à l’esprit, c’est l’Arche de Noé Sharma. Le site est incroyable, la performance est phénoménale mais c’est encore une glorification du Grimpeur.

Pas de vie, pas de récit, pas d’outre falaise.

Uniquement des images choc!

Mais on ne reste choqué qu’un certain temps…

Ce n’est pas à coup d’images choc qu’on refait Casablanca et Chris n’est pas Bogart.

Qui se souvient des meilleurs films d’escalade du Festival de Banff, un incontournable en Amérique? Du bonbon, rien que du bonbon vertical.

Peu ou pas de substance. De substantifique moelle…

Mais qui sera le Georges Méliès de notre petit monde?

Est-ce une question de gros sous?

Une question de technique? Une question de distribution et de public?

Je n’ai pas de réponses mais je dois en trouver, et rapidement.

Il n’y a plus d’évènements sans clips ou DVD. Or le terme DVD rime avec originalité et c’est souvent oublié. Nos vidéastes confondraient-ils la forme et le fond? Ou bien le médium a atteint le fond du baril, tout simplement.

Vous saurez me le dire… mais ne tardez pas!

J’aurai bientôt besoin d’un grand angle.


JPB






www.escalade-alsace.com