Le meilleur des cordes

© Escalade Alsace
Yann Corby
Test de matériel
   Chaussons Godzilla   
   Test - Chaussons - Godzilla - Les arts de la grimpe
  
Le test :


Le nouveau banc d'essai publié par Escalade Alsace est consacré aux Godzilla, les grands frères des chaussons Gecko des arts de la grimpe, déjà testés il y a quelques temps. C'est Cyrille SUHR dans le cadre de son boulot de prof d'EPS qui s'est chargé du test.
«Pendant un an mes élèves d'UNSS se sont passés et repassés cette paire de chaussons et en ont usé la gomme sur une SAE et quelques sorties en falaise.»



Introduction:

Les Godzilla sont des chaussons velcro en microfibre aérée et matelassée pour une pratique loisir à confirmée. À la fois précis et confortables, ils sont à l'aise partout en extérieur comme en intérieur. Son asymétrie et sa cambrure raisonnable en font un modèle très polyvalent… enfin voilà ce que nous apprend la notice du fabriquant.


Notre avis :

À première vue, le Godzilla est bien fini, les coutures sont précises, le choix du tissu matelassé est bon, il s'avère très doux au touché et agréable à l'usage. Le liseré vert qui parcours le sommet du chausson est d'une part du meilleur effet et d'autre part rappelle sa filiation avec le Gecko.

Le chaussage est comme pour son petit frère, aisé et rapide grâce à une large ouverture de la languette et la présence d'un œillet simple mais confortable à l'arrière du chausson. C'est un point important pour un usage collectif dans lequel les utilisateurs aiment être à l'aise et gardent le plus souvent leurs chaussettes.

Une fois chaussé, on pourrait s'attendre à ce qu'ils épousent parfaitement le pied. Si c'est le cas pour tout l'avant du chausson, le bas blesse franchement au niveau du talon. Il est si étroit qu'il n'est même pas suffisant pour envelopper le talon d'une fillette de onze ans. On se retrouve donc avec un chausson ajusté à l'avant mais avec un talon qui baille étonnamment à l'arrière et qui se trouve difficilement exploitable.
À l'usage ce n'est finalement pas trop gênant puisqu'avec mes débutants en escalade je n'ai pas encore abordé les contres pointes dans les plafonds ou les crochetages fuyants… seulement les tractions d'un bras !!
D'autre part, la souplesse des matériaux, si elle favorise le confort, fait perdre un peu de puissance au chausson. Le Godzilla semble se dérober un peu lors des poussées sur petites prises où la pointe, manquant de dynamisme, a tendance à remonter et finalement à zipper sur la prise.
Cependant, une fois encore, mes élèves débutants ne s'en sont certainement pas rendu compte, mais il est prévisible que lors de leur progression, ils sentent rapidement les limites des Godzilla. Certes ils sont confortables, jolis, faciles à enfiler, mais manquent de puissance et surtout le talon est peu efficace. C'est dommage pour un chausson qui ambitionne de se destiner, non pas seulement aux débutants, mais aussi aux grimpeurs en progression vers le niveau confirmé.

Par contre, un point m'est apparu très positif à savoir la solidité et la durabilité de l'ensemble.
Notre test s'est déroulé sur plus de 8 mois, et je n'ai pas observé d'usure anormale ou même de point de faiblesse. La gomme sur l'avant du pied s'est très peu abimée et les velcros n'ont strictement pas bougés.
On remarque également un petit détail qui à l'usage en collectivité a son importance. La pointure est indiquée par une petite étiquette cousue à l'extérieur du chausson ce que j'ai trouvé être une excellente idée et évite d'avoir à scruter l'intérieur sombre du chausson à chaque fois que l'on veut trouver la bonne paire dans le sac à chaussons. Voilà qui est bien vu !


Bilan :

Les Godzilla, pour un tarif de 55€, remplissent une belle partie de leur contrat à savoir : satisfaire les grimpeurs débutants et tous ceux qui cherchent un chausson pour franchir les tous premiers paliers de progression… mais il n'en fera pas davantage. Ils sont confortables, d'aspect sympa, et ne nécessitent pas de temps d'adaptation. En comparaison avec son petit frère le Gecko et pour 5€ de plus nous avons un chausson pour la même cible d'usagers mais qui ferme bien mieux grâce à un système de velcro bien plus efficace.
Au final, si j'avais à choisir entre les deux paires de chaussons, je prendrais le Godzilla, malgré le talon et la mollesse de l'ensemble. La qualité du tissu, la durabilité de la gomme et l'efficacité de la fermeture valent bien 5€ de plus.





Caractéristiques techniques
 • FabricantLes arts de la grimpe
 • Poids350 g (paire en 39)
 • Tailles34 au 48
 • MatièreMicrofibre matelassée
 • Semelleitalienne
 • UtilisationDébutants à confirmés
 • Prix constaté55 €
On applaudit !
 » Bon rapport qualité / prix
 » Le confort
 » Facilité de chaussage
 » Etiquette avec la taille visible à l'extérieur du chausson

Les limites
 » Puissance du chausson en poussée
 » Talon
Sur le WEB
 » Site du fabricant : Les arts de la grimpe
 » Page produit : Godzilla
 » Site du distributeur : Les arts de la grimpe

Fabricants, distributeurs : si cette rubrique vous intéresse contactez nous par mail contact[at]escalade-alsace.com



www.escalade-alsace.com